Intoxication chez le chat ou chien : prévention et gestes à suivre

FacebookTwitterLinkedInPinterestCopy LinkShare

Que ce soit par gloutonnerie ou par simple curiosité, il peut arriver que nos animaux de compagnie consomment des produits dangereux pour leur santé. Ces accidents peuvent causer des intoxications, c’est-à-dire des troubles du fonctionnement normal de l’organisme suite à l’absorption de substances nocives.

Prises en charge rapidement et dans de bonnes conditions, les intoxications n’occasionneront pas nécessairement de séquelles, mais nécessitent bien souvent de consulter un vétérinaire au plus vite.

Voyons donc comment prévenir les risques, comment repérer les symptômes et quels sont les gestes à suivre en cas d’empoisonnement de votre chat ou chien.

Les différentes causes d’intoxications

Chez le chat ou le chien, il existe plusieurs types d’intoxications. Elles arrivent bien souvent par ingestion directe, mais existent aussi par contact cutané avec des produits toxiques ou par inhalation de gaz et vapeur.

Nous vous avions déjà parlé des substances et aliments dangereux pour les chats. Les félins présentent moins de risques d’empoisonnement, puisqu’ils disposent de papilles gustatives réparties sur leur langue. Un goût amer, astringent ou déplaisant sera donc rapidement repéré et l’ingestion se fera plutôt en petite quantité, par mâchouillement ou léchage. Mais les chats ne sont malheureusement pas à l’abri d’une intoxication pour autant.

Du côté des chiens, s’ils ont un odorat très fin, leur goût est le sens le moins développé. De plus, ils ont tendance à découvrir leur environnement majoritairement avec leur gueule et leur langue. Les  papilles gustatives étant situées plutôt à l’arrière de la gorge, les risques d’empoisonnement sont nettement plus élevés.

La gravité d’une intoxication dépend de la substance incriminée, de la quantité absorbée, du gabarit de l’animal et de son état de santé général.

Intoxication alimentaire

Certaines denrées alimentaires, qui ne présentent aucun risque de consommation pour les humains, peuvent se révéler dangereuses pour nos animaux de compagnie.

Un chien lèche un gateau dans une assiette
Certains aliments que nous consommons peuvent être toxiques pour nos animaux (© Paul Trienekens – Unsplash)

Parmi les aliments nocifs pour les chats ou chiens, citons :

  • le chocolat, responsable de la majorité des intoxications alimentaires (plus il sera noir, plus il sera dangereux) ;
  • les raisins secs ou frais ;
  • l’avocat ;
  • les oignons, ails, poireaux ;
  • le thé et le café ;
  • l’alcool ;
  • les pommes de terre crues et épluchures ;
  • les champignons.

Cette liste est non exhaustive, puisqu’il existe beaucoup d’aliments toxiques pour chats et chiens. Ils peuvent être dangereux ingérés tels quels, mais aussi mélangés dans une préparation. Soyez donc vigilants si vous avez l’habitude de donner des restes de table à vos animaux.

A noter que les aliments avariés, périmés ou moisis sont également toxiques.

Intoxication végétale

Nous avions déjà évoqué le poinsettia ou rose de Noël, une plante toxique pour le chien et le chat. Mais il existe beaucoup d’autres végétaux susceptibles de causer des intoxications. Ils peuvent être consommés par l’animal à l’intérieur même de l’habitation, ou bien à l’extérieur à l’occasion de promenades. Feuillage, sève, graines ou plante entière peuvent être toxiques.

C’est le cas par exemple :

  • du laurier rose et du laurier cerise ;
  • des lys ;
  • des narcisses ;
  • des crotons ;
  • des ficus ;
  • du muguet ;
  • des colchiques ;
  • des arums ;
  • des clivias ;
  • des hortensias ;
  • des eucalyptus ;
  • du buis.

Une intoxication par les plantes intervient cependant généralement après consommation d’une grande quantité.

Un chaton joue avec une plante
Les plantes peuvent être nocives pour les chats ou chiens. Surveillez encore davantage les chiots et chatons  (© Dim Hou – Unsplash)

Intoxication animale

Certains animaux peuvent être toxiques pour nos compagnons. C’est le cas des très connues chenilles processionnaires, qui représentent un véritable danger pour nos chiens et chat au printemps, lorsqu’elles descendent des arbres. Leurs poils urticants contiennent une substance toxique, pouvant induire rougeurs, brûlures, œdèmes ou nécroses. Un simple contact, même sans ingestion, peut engendrer de sévères séquelles.

Pour protéger les chiens qui ont une âme de chasseur, soyez aussi vigilants avec les crapauds, dont les glandes sécrètent du venin. En contact d’une muqueuse, elles peuvent avoir des effets toxiques.

Intoxication médicamenteuse

C’est l’une des deuxièmes causes d’intoxication : l’ingestion de produits pharmaceutiques. Aspirine, paracétamol, somnifères, anti-inflammatoires ou anxiolytiques peuvent être ingérés accidentellement par un chat ou un chien.

Nous vous rappelons également qu’il n’est pas conseillé de donner des médicaments destinés aux humains à vos animaux (sauf avis contraire d’un vétérinaire).

Intoxication via des produits du quotidien

Enfin, de nombreux produits que nous utilisons régulièrement peuvent se révéler dangereux, surtout par ingestion. Les produits contre les rongeurs (raticides anticoagulants), l’antigel ou les produits du jardin (herbicides, fongicides) sont régulièrement à l’origine d’intoxication. Citons également l’eau de Javel et autres détergents, les insecticides ou encore les antiparasitaires.

Certaines huiles essentielles, bien que naturelles, peuvent aussi être toxiques pour le chat ou le chien par simple inhalation.

Prévenir les risques

Quelques gestes simples permettent de limiter les risques d’intoxication chez nos chats ou chiens.

  • Tout comme en présence d’enfants, gardez les médicaments et produits ménagers dangereux dans une pièce ou un placard non accessibles pour vos animaux.
  • De même, choisissez des plantes sans danger ou assurez-vous que les plantes toxiques soient hors de portée.
  • Evitez de laisser à vue sans surveillance vos restes de table.
  • Au jardin, si vous traitez vos cultures, vérifiez sur les emballages que les produits sont bien sans danger pour les animaux de compagnie.
  • Respectez bien les doses prescrites pour tout traitement ou antiparasitaire et ne pratiquez pas d’automédication.
  • Si vous trouvez des animaux morts (souris, rats, oiseaux, …), empêchez vos animaux de s’en approcher.
  • Si votre animal passe du temps à l’extérieur à proximité de cultures agricoles, renseignez-vous sur les périodes d’épandage. S’il est sensible, il vaudra mieux reporter la promenade.
  • Surveillez votre chien lors des balades, afin de pouvoir intervenir rapidement en cas d’ingestion de poison.
  • Surveillez particulièrement chatons ou chiots, souvent curieux et joueurs avec tout ce qui leur tombe sous les pattes. Ils sont plus à risque, puisqu’une dose même faible de substances peut entraîner rapidement une intoxication.
  • Enfin, pour gagner du temps en cas d’intoxication, enregistrez les coordonnées des urgences vétérinaires ou du centre antipoison proche de chez vous (en plus de celles de votre vétérinaire habituel).
Un chien court pendant sa promenade
Surveillez votre chien pendant les promenades, pour éviter qu’il n’ingère des substances toxiques (© Jamie Street – Unsplash)

Les symptômes chez le chat ou chien

Selon les substances concernées, les intoxications peuvent présenter plusieurs symptômes. Ils apparaissent dans les quelques heures, voire parfois dans les quelques jours qui suivent l’empoisonnement.

Les signes les plus courants sont :

  • de la fièvre ;
  • une soif intense ;
  • une salivation importante ;
  • des tremblements, convulsions ;
  • des troubles respiratoires (halètements, étouffements,…) ;
  • des troubles digestifs (vomissements, diarrhées, sang dans les selles ou les urines, …) ;
  • une paralysie d’un ou plusieurs membres, des problèmes locomoteurs (démarche hésitante, perte d’équilibre, titubements,…) ;
  • un changement de couleur des muqueuses ;
  • un abattement, une léthargie ;
  • une hypothermie ;
  • une perte d’appétit ;
  • des pupilles dilatées.

Dans les cas les plus extrêmes, l’intoxication peut engendrer un arrêt cardiaque ou un coma.

Un chien allongé a l'air abattu
Abattement et léthargie peuvent faire partie des symptômes d’une intoxication (© Dominik QN – Unsplash)

Que faire en cas d’intoxication de votre animal de compagnie ?

Les bons gestes

La première chose à faire en cas d’intoxication est bien sûr de contacter en urgence un vétérinaire ou centre antipoison. Plus une intoxication est prise en charge rapidement, meilleures sont les chances de guérison. Les intoxications nécessitent généralement de toute façon une consultation vétérinaire. Et c’est justement pour parer aux imprévus qui peuvent affecter la santé de nos chats et chiens que kozoo propose une assurance protectrice. Choisissez votre formule en ligne pour couvrir maladies, accidents et hospitalisations.

Idéalement, il vous faudra rassembler le plus d’indices possible pour la prise en charge immédiate de votre chat ou chien : produit et quantité ingérée, moment de l’ingestion, circonstances, etc. Si vous avez bien identifié le produit toxique incriminé, apportez-le à votre vétérinaire ou prenez-le en photo (pour une plante par exemple). Cela permettra d’identifier tout de suite les substances nocives.

Si votre animal ne peut pas être déplacé, gardez-le au repos dans une couverture, sous étroite surveillance, en attendant la visite du vétérinaire.

Selon les circonstances, plusieurs soins pourront être prodigués : nettoyage des muqueuses, lavage d’estomac, perfusion, administration de vitamine K, etc.

Un petit chien chez le vétérinaire
Une consultation vétérinaire est souvent indispensable en cas d’intoxication (© Anya Prygunova – Unsplash)

Les gestes à éviter

Sauf avis contraire du vétérinaire :

  • ne pas faire vomir l’animal ;
  • ne pas donner d’eau, de lait ou de nourriture ;
  • ne pas donner de médicament.

(Photo principale © Matthew Henry – Unsplash)

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.

D'autres articles pourraient vous intéresser

Trustpilot