Assurance chien : le guide ultime pour bien choisir

Chien American Staffordshire costume

Et si on parlait ensemble de l’assurance santé de votre chien ?

En parler vraiment, sans rien se cacher, en toute transparence et avec de vrais chiffres et des infos utiles pour lui et vous.

Ne vous-êtes vous jamais posé la question de souscrire à une mutuelle pour prendre en charge les frais vétérinaires de votre chien ? Quelque soit votre réponse, ce “guide ultime” est là pour vous apporter tous les éclairages nécessaires.

Posons déjà les bases. Souscrire à une assurance santé performante pour animaux vous permet de vous faire rembourser le mieux possible la plupart des actes vétérinaires (consultations, imagerie médicale, analyses et chirurgie) en cas de :

  • maladie
  • accident
  • hospitalisation

Pas mal, non ?

Mais au-delà de tout ça, prendre une mutuelle pour son chien c’est ne pas vouloir parier sur son avenir. C’est se débarrasser de ses interrogations en sachant qu’il restera en forme le plus longtemps possible à vos côtés.

Ici, vous allez découvrir ce que recouvre exactement une assurance santé pour chien afin d’avoir toutes les clés en main pour comparer et choisir la vôtre en toute connaissance de cause.

Quelle assurance choisir pour mon chien ?
Pourquoi choisir une assurance santé pour chien ?
Comment assurer son chien ?
Que recouvre une assurance chien ?
Les bons réflexes pour bien comparer son assurance chien
Assurer un chien âgé
Combien coûte une assurance chien ?
Quelle est la meilleure assurance pour chien ?

Quelle assurance choisir pour mon chien ?

Tout d’abord, de quoi parle-t-on ? L’assurance pour chien, c’est quoi exactement ?

Avant de développer plus en détail l’assurance santé pour chien qui est le cœur de notre métier chez kozoo, il convient déjà de faire un rapide tour d’horizon des trois différents types d’assurances auxquelles vous pouvez souscrire pour votre chien.

L’assurance responsabilité civile pour chien

Premier type d’assurance pour chien, l’assurance responsabilité civile c’est-à-dire une assurance qui va protéger des dommages et préjudices causés par votre chien à des tiers.

C’est la même que vous devez présenter à chaque rentrée scolaire pour vos enfants. Avec les animaux, c’est pareil. Seulement elle n’est pas obligatoire (quoique conseillée) pour tous.

L’obligation, ou non, de souscrire à une responsabilité civile pour votre chien va dépendre de la race de ce dernier, et donc de la catégorie dans laquelle la loi le classe (le mot « catégorie » est mal choisi mais on parle officiellement en ces termes lorsqu’on parle de chiens dits « à risques »).

Ainsi, tout propriétaire de chien de 1ère et 2ème catégorie a l’obligation d’assurer son chien en responsabilité civile. Entrent dans ces deux catégories les races suivantes :

American Staffordshire Terrier

american staffordshire terrier assurance

Tosa

tosa assurance

Mastiff

Matsiff assurance

Rottweiller

Rottweiller assurance

Cette classification en chiens « dits dangereux » et les autres est sujet à polémique et disparaîtra certainement un jour ou l’autre. Saviez-vous par exemple que les chiens qui mordent le plus en France sont les bergers allemands et les labradors ? Etant donné qu’il s’agit simplement des chiens parmi les plus représentés en France, ce genre de statistique n’apporte pas grande chose, nous sommes d’accord, mais elle a le mérite de faire réfléchir…

Pour en revenir à cette obligation d’assurer son chien en responsabilité civile, souvent il s’agit d’une option de votre assurance habitation.

Pour autant, force est de constater que tous les assureurs ne jouent pas le jeu et il est fréquent que certains refusent purement et simplement d’assurer un American Staffordshire Terrier ou encore un Rottweiler (notez que contrairement à ce beaucoup de personnes pensent, les chiens de race Staffordshire Bull Terrier ou encore le Staffie ne font pas partie des chiens de deuxième catégorie).

Dans ces cas-là, tout comme lorsque plus personne ne veut vous assurer pour votre véhicule (on en connait tous ?!), il existe des compagnies qui s’engoufrent dans la brêche et pourront vous proposer ce type de contrat spécifique.

Mais qu’en est-il de Keyser Söze le chihuahua, d’Hannibal le berger australien et de Sauron le golden retriever (humour !). Bref, de tous ces chiens qui ne font pas partie de la première ou seconde catégorie, c’est-à-dire l’immense majorité d’entre eux ? Dans ce cas vous n’aurez probablement aucun mal à couvrir votre animal en responsabilité civile dans votre contrat habitation et, de plus, c’est souvent gratuit donc n’hésitez pas à le signaler à votre assureur.

Il vaut mieux être trop couvert que pas assez.

L’assurance accident pour chien

Deuxième type d’assurance pour chien, et non des moindres, l’assurance accident ou le magnifique miroir aux alouettes.

Ce type de contrats, très répandus, affichent des tarifs très compétitifs. Vous en avez certainement croisé sur les réseaux sociaux, dans la presse spécialisée ou encore en bannière en vous baladant sur un site qui, a priori, n’a rien à voir avec l’assurance santé de votre toutou.

Pour un tarif de quelques euros par mois, on vous promet monts et merveilles et notamment des frais vétérinaires 100% remboursés. Et vous savez quoi ? Eh bien c’est vrai… dans l’absolu.

Il y a un bémol évidemment.

Si vous prenez juste un peu de recul, croyez-vous vraiment que pour cinq euros par mois, tous vos frais de vétérinaires vont vous être remboursés à 100% ? On vous laisse réfléchir quelques secondes… On vous rassure, a priori vous êtes nombreux à y avoir cru.

Mais alors pourquoi vous a-t-on dit que leur promesse était vraie (dans l’absolu avons-nous précisé) ? Parce qu’en effet ils vous remboursent vos frais vétérinaires mais, et c’est là toute la subtilité de la chose, seulement sur une catégorie très restreinte d’actes vétérinaires à savoir ceux consécutifs à un accident. Accident de la voie publique par exemple.

Comme vous le voyez, ce type de contrat ne vous couvre absolument pas pour l’immense majorité de vos frais vétérinaires à savoir ceux relatifs à une maladie, à vos visites vaccinales, votre traitement anti puce, etc…

Si l’on va même plus loin, pour être vraiment équitable, il faudrait que ce type de contrat soit dix fois moins cher puisqu’il ne vous couvre que dans 10% des pathologies que va statistiquement rencontrer votre chien.

Bref, vous l’aurez deviné, chez kozoo, nous avons volontairement banni ce type de contrat. Pour nous, hors de question que, sous couvert d’un tarif attrayant, la couverture s’avère très décevante et ne reflète pas la très grande majorité des cas où vous avez réellement besoin d’une assurance.

Nous voulons une assurance qui vous couvre le plus largement possible, car c’est seulement à cette condition que nous remplirons notre mission qui est de vous éviter un jour ou l’autre d’avoir à décider de traiter ou non votre animal en fonction de votre situation financière du moment.

La mutuelle pour chien (accident et maladie)

Voilà, nous y sommes.

Contrairement à l’assurance accident pour chien, la mutuelle pour chien, qu’on appelle également assurance santé pour chien, va vous permettre d’être indemnisé, à la fois en cas d’accident mais également en cas de maladie et d’hospitalisation, ce qui reste de loin, comme vous l’avez vu, le plus gros poste de dépenses dans les soins de santé vétérinaire de son chien.

Il s’agit évidemment de ce type de contrat sur lequel kozoo s’est spécialisé car c’est ce type de contrat qui vous sera le plus utile au quotidien.

Aujourd’hui, plus qu’il y a quelques années encore, vous êtes nombreux à connaître l’existence des assurances santé pour chiens, ou encore complémentaire santé pour chien pour faire référence, à tort d’ailleurs, au système établi en médecine humaine. A tort car, pour nos animaux domestiques, il n’existe pas de sécurité sociale qui prend en charge (presque) gratuitement les frais de santé de votre chien.

Parce qu’il y a les frais prévisibles, ceux concernant les vaccinations, les traitements préventifs comme ceux protégeant votre animal contre les puces et les tiques par exemple mais il y a aussi et surtout l’imprévisible. L’accident du lundi matin ou la diarrhée du dimanche soir, l’arthrose, le cancer,… la liste est évidemment très longue et on vous en fera grâce.

Jetez juste un coup d’œil à cette statistique, et vous allez vite comprendre : Passé l’âge de 10 ans, seulement 3% des chiens ne présentent aucun problème de santé.

Vous l’aurez compris, le seul moyen de mieux dormir et de protéger votre compagnon à quatre pattes contre ces aléas imprévisibles de la vie reste l’assurance santé.

Le protéger c’est prévoir ce qui ne peut l’être et c’est tout l’intérêt, bien évidemment, de souscrire à ce type d’assurance.

Il n’est pas donné à tout le monde de pouvoir faire face à des factures parfois très conséquentes et malheureusement, les cas où une euthanasie est décidée suite à l’impossibilité de pouvoir assumer les frais vétérinaires ne sont pas rares, bien au contraire.

Vous retrouverez en fin d’article des cas concrets dans nos KozooStories de ces « imprévisibles qu’il vaut mieux prévoir » en contractant une mutuelle pour son chien.

Pourquoi choisir une assurance santé pour chien ?

C’est vrai après tout, pourquoi choisir une assurance santé pour son chien ? Finalement, en avez-vous vraiment besoin ? Et votre chien, en a-t-il vraiment besoin lui aussi ?

N’est-ce pas un luxe finalement ? On ne le pense pas. Ou alors la tranquillité d’esprit est un luxe. De même que ne pas vouloir jouer à la roulette russe à chaque fois que l’on franchit la porte d’une clinique vétérinaire.

La sécurité n’est jamais un luxe. Elle peut l’être pour une télévision ou pour un smartphone, certes, mais jamais pour votre chien…

Voici les 4 raisons principales d’envisager très sérieusement de souscrire à une assurance santé pour votre chien.

#1. Parce que votre chien a intégré votre famille

Cela paraît évident dit comme ça mais comme une majorité des propriétaires de chiens, vous devez certainement partager cette pensée : le chien, plus que jamais, fait désormais partie de nos familles et à ce titre il a besoin d’être aussi bien protégé que vous.

#2. Il n’y a pas de sécurité sociale pour les animaux de compagnie

Eh oui. Pas de carte vitale pour les animaux. Même si vous seriez tentés d’utiliser la vôtre pour régler une facture vétérinaire, ce n’est pas possible et donc il faut trouver une alternative et l’assurance est la bonne.

#3. Une mutuelle peut sauver la vie de votre chien

Cette affirmation peut vous sembler excessive mais il n’en est malheureusement rien. Se retrouver face à une facture importante à quatre chiffres peut parfois obliger certains propriétaires, faute de moyens, à devoir décider l’impensable.

#4. Une mutuelle c’est un chien couvert à vie

Certes, il existe un âge limite pour souscrire et donc commencer à bénéficier d’un contrat d’assurance santé animale mais une fois votre chien assuré, il le sera toute sa vie.

Apprenez-en plus dans notre article “Pourquoi assurer son chien ? On vous explique tout

Comment assurer son chien ?

Nous avons vu le pourquoi, passons maintenant au comment.

Comme dans beaucoup de domaines, rien de mieux que la pratique.

Souscrire une assurance santé pour son chien donc… Rien de plus simple à vrai dire. Il vous suffit de quelques minutes à peine, tout du moins chez kozoo.

Souscription mode d’emploi

La souscription en ligne tend à se généraliser.

Outre vos renseignements personnels pour l’établissement du contrat, il vous faudra renseigner la race, le sexe et la date de naissance de votre chien pour obtenir un devis.

Le devis que vous obtiendrez alors correspond à une cotisation mensuelle à régler à l’assureur que vous aurez choisi.

Une fois votre contrat signé, vous aurez à respecter des délais de carence avant de pouvoir faire la première demande de remboursement, ceci pour éviter que vous ne souscriviez une assurance pour votre chien alors même qu’il est déjà malade (une pensée pour Maurice !).

Ces délais de carences vont varier en fonction des pathologies. Si on reprend ceux de kozoo, voilà ce que cela donne.

Pour un accident, le remboursement d’une fracture de la patte de votre chien ne sera accepté que 48h après la souscription du contrat. Inutile d’attendre pour le soigner, sa prise en charge au niveau de l’assurance ne pourra se faire que sur la base de la date de survenance de l’accident.

Pour une maladie, le délai de carence est fixé à 45 jours.

Jusqu’à quel âge mon chien sera-t-il assuré ?

Comme nous l’avons vu plus haut, chez kozoo, votre chien sera assuré toute sa vie.

Quand on parle d’âge limite de souscription (chez nous c’est 8 ans par exemple), c’est bien l’âge jusqu’auquel vous pouvez commencer à souscrire votre assurance.

Il est bien évident que nous n’allons pas arrêter la couverture de votre chien une fois qu’il aura dépassé cet âge. C’est incroyable mais il y a vraiment beaucoup de propriétaires qui croient encore qu’au-delà de huit ans, l’assurance est finie et qu’on vous laisse vous débrouiller seuls dans une période de vie où, d’ailleurs, il y a souvent plus de problèmes.

Que recouvre une assurance chien ?

Les bases de l’assurance chien

Bien assurer son chien c’est évidemment choisir l’assurance qui va vous permettre de le couvrir le plus largement possible, le tout dans un budget cohérent avec les garanties proposées.

Il y a un équilibre à trouver et ce n’est pas chose facile mais on vous a simplifié la vie, vous allez voir.

Comme nous vous l’avons dit plus haut, il est primordial de bien distinguer une assurance accident qui ne vous coûtera pas très cher mais qui ne vous remboursera que dans 10% des cas que votre chien rencontrera et une assurance santé pour chien telle que celle proposée par kozoo qui vous assure tant au niveau des accidents, des hospitalisations que des maladies.

L’assurance parfaite serait celle où tout serait compris, mais vous le savez comme nous, ce type d’assurance n’existe pas.

En tant qu’amoureux des animaux, nous avons travaillé à concevoir une assurance qui permet le meilleur équilibre entre la couverture de votre animal et le prix que vous payez.

C’est pour cette raison que nous avons choisi de ne vous proposer qu’une seule formule, contrairement à beaucoup d’autres acteurs du marché, parce que nous avons fait en sorte que cette formule soit la plus pertinente.

Que couvre exactement une mutuelle pour chien ?

Personne n’a envie de se retrouver dans une situation où il serait dans l’incapacité de payer les frais de santé de son animal et de devoir se résoudre à ne rien faire quitte à faire souffrir son animal.

Alors voici pour vous la liste (non exhaustive) de tout ce que peut par exemple couvrir une assurance santé pour votre chien.

Accidents et blessures

Fracture
Entorse
Empoisonnement
Piqûre d’insecte
Morsure/Abcès

Maladies courantes

Otite
Diarrhée
Vomissements
Dermatite
Conjonctivite

Maladies chroniques

Allergie
Arthrose
Hypothyroïdie
Ulcère
Insuffisance rénale

Maladies graves

Cancer
Insuffisance cardiaque
Diabète
Epilepsie
Trouble immunitaire

Diagnostic

Scanner
Radiographie
Echographie
Endoscopie
Bilan sanguin

Prévention

Vaccin
Anti-puce
Vermifuge
Stérilisation
Détartrage

Médecine douce

Ostéopathie
Balnéothérapie
Phytothérapie
Homéopathie
Acupuncture

Chirurgie

Rupture des ligaments croisés
Dilatation-torsion d’estomac
Calculs vésicaux
Corps étranger digestif
Hernie discale

Les bobos promenade

Epillet
Coup de chaleur
Brûlure
Coupure
Oedème

Retrouvez également tous nos guides sur les maladies les plus fréquentes que peut rencontrer votre chien. Vous y trouverez une mine d’informations, de trucs et astuces pour mieux appréhender la santé de votre compagnon.

Que ne couvre pas une assurance chien ?

Il est important aussi de bien connaître les exclusions des assurances pour animaux de compagnie afin d’avoir toutes les cartes en main pour bien comprendre leur fonctionnement et ne pas être déçu le jour où vous serez confrontés à l’une ou l’autre des ces exclusions.

Elles sont à peu de choses près assez semblables d’un acteur à l’autre et on ne va pas en faire une liste exhaustive mais en citer les principales :

Les conditions préexistantes 

Le terme est assez pompeux mais vous le retrouverez dans tous les contrats d’assurance pour la santé de votre chien. Il veut simplement dire une chose somme toute assez logique : l’assurance ne prendra pas en compte une maladie qui se serait déclarée avant que vous ne souscriviez. D’où l’intérêt, vous l’aurez compris, d’assurer la protection de votre chien le plus tôt possible.

Les pathologies présentes lors des périodes de carence 

Toujours dans cette même logique de ne pas assurer ce qui est survenu avant la date de souscription, toutes les compagnies observent des périodes de carence durant lesquelles elles ne remboursent pas les frais vétérinaires. Pour les accidents, cette période est de 2 jours. Pour les maladies, cette période est de 45 jours.

La gestation et la mise-bas 

Tout ce qui concerne la gestation et la mise-bas (césarienne par exemple) n’est généralement pas couvert. Par contre la stérilisation de votre animal rentre dans son forfait prévention. Chez kozoo, pour bien des raisons que vous pouvez retrouver ici nous encourageons les propriétaires de chiens à faire stériliser leurs animaux plutôt qu’à les faire reproduire. C’est bon pour sa santé ainsi que pour celle des refuges d’adoption.

Les exclusions de race

Et oui… Certaines compagnies ont décidé d’exclure des races de chiens de leur offre d’assurance. La liste est parfois très longue et on peut y retrouver par exemple du bouledogue français, du bulldog anglais, du boxer, du bull terrier ou du Shar-Pei. Chez kozoo, ce n’est pas du tout comme ça que nous envisageons notre métier et nous avons décidé de ne faire aucune exclusion de race.

Comment assurer plusieurs chiens en même temps ?

Rien de plus simple.

Vous avez même avantage à le faire car vous bénéficierez chez kozoo de 10% de remise sur l’assurance de votre deuxième animal et des suivants si vous désirez en assurer plus de deux.

A noter que cette remise de 10% s’applique d’ailleurs aussi chez kozoo pour les chiens d’aveugle.

Dans des tas de domaines, comme dans celui-là, chez kozoo, on est très famille !

Quelle assurance pour mon chien : Comment bien protéger son chien ?

Les bons réflexes pour bien comparer son assurance chien

Pour bien comparer son assurance santé pour son chien, il faut avoir les bons réflexes. Savoir regarder au-delà des discours et des images les éléments tangibles de comparaison. Les comparateurs peuvent vous y aider, nous y reviendrons plus tard.

Différents éléments sont à tenir en compte pour bien comparer. On peut citer notamment:

Vous pourriez vous dire qu’il suffit de regarder qui a le taux de remboursement le plus élevé, qui a la franchise la plus basse, le plafond le plus élevé, tout comme le forfait prévention le plus élevé également pour choisir la meilleure.

En fait, c’est un peu plus compliqué que cela et tous ces éléments sont liés d’une façon ou d’une autre entre-eux, notamment en ce qui concerne leur répercussions sur la cotisation mensuelle que vous allez devoir payer.

Pour vous permettre d’y voir plus clair, on vous invite à jeter un coup d’oeil à notre guide “Comparer son assurance chien: les réflexes qui sauvent !

Vous y trouverez toutes les clés pour bien comparer votre mutuelle pour chien.

Existe-t-il des spécificités en matière d’assurance chien en fonction des races de chien ?

Nous avons choisi d’être transparent parce que c’est dans notre ADN alors autant l’être jusqu’au bout. La réponse est oui. Oui, en effet, il y a des différences de tarifs entre les races de chiens en fonction de leur risque à développer telle ou telle pathologie.  

A cela, plusieurs solutions.

On aurait pu choisir, comme certains, d’exclure purement et simplement les races de chien les plus sujets à déclarer des problèmes de santé de notre assurance santé.

On vous avoue que cette option nous chagrinait beaucoup. Notre métier c’est d’aider les propriétaires de chiens pour que la question des frais vétérinaires n’entre pas en ligne de compte en cas d’imprévu ou de gros pépin de santé de leur animal.

De quel droit ne pourrions-nous pas offrir ce confort à un propriétaire sous prétexte que son chien est un bouledogue français par exemple ? Franchement, personne chez nous ne se sentait pas à l’aise avec ce type de discours et nous avons pris le parti d’être ouvert à toutes les races de chien. Pas d’exclusion de race chez nous parce qu’on ne se voyait pas sélectionner ceux qui avaient envie de nous rejoindre tout simplement.

Ceci étant dit, et partant de ce principe, que pouvait-on envisager d’autre en termes de tarifs ? Devait-on faire payer aux propriétaires de races de chiens statistiquement les moins malades le risque supplémentaire encouru par les races qui l’étaient plus ?

Là aussi nous aurions trouvé cela totalement injuste. C’est pourquoi nous avons opté pour le système à nos yeux le plus juste, à savoir aucune exclusion de races, mais un traitement tarifaire différencié selon certaines catégories d’animaux.

Parmi les races de chiens les plus souvent assurées en France on peut retrouver par exemple:

 Bouledogue français assurance

Le bouledogue français

Le bouledogue français a une longue histoire en tant que chien de compagnie. Créés en Angleterre pour être un Bulldog miniature, ils ont accompagné des dentellières anglaises en France, où ils ont acquis leur surnom de «Frenchie». Même s’ils servaient autrefois d’excellents ratiers,  aujourd’hui, leur travail consiste plus à être un membre à part entière de la famille, pour le plus grand bonheur des enfants qui l’adorent.

Le berger allemand

Le berger allemand  a toujours eu une place importante dans le cœur des français et pour de bonnes raisons. Ce sont des chiens de travail intelligents et très doués. Ils ont une renommée internationale depuis qu’un chiot ait été ramené aux Etats-Unis après la Première Guerre mondiale par le caporal Lee Duncan et qui allait devenir quelques années plus tard le célèbre Rintintin.

Berger allemand assurance
labrador retriever assurance

Le labrador retriever

Au départ, le labrador a été élevé pour être à la fois un chien de compagnie autant qu’un chien de travail très utile. Ils brillaient en effet dans l’assistance aux pêcheurs, tirant les filets, ramassant les cordes et récupérant le poisson dans l’Atlantique Nord. Aujourd’hui, en plus d’être parmi les races préférées des français, il est aussi l’une des races les plus formées en tant que chiens guide d’aveugles.

Le chihuahua

Les charmes du Chihuahua résident dans sa petite taille et sa (trop) grande personnalité. Bien connus pour être de véritables pot de colle dans la maison, ils savent aussi être protecteurs. Le Chihuahua à poil court que nous connaissons aujourd’hui a été découvert dans les années 1850 dans l’État mexicain de Chihuahua, d’où il tire son nom… et sans doute aussi son piquant.

chihuahua assurance
yorkshire terrier assurance

Le yorkshire terrier

Petit par la taille mais grand par sa personnalité, voilà comment on pourrait résumer en quelques mots le Yorkshire Terrier. C’est un compagnon souvent fougueux mais si vous lui apportez beaucoup d’amour, d’attention, de soins et de récréation, vous aurez un compagnon aimant et adorable qui vous restera fidèle et vous suivra comme votre ombre.

Le jack russel terrier

Né en Angleterre il y a environ 200 ans pour chasser les renards, le Jack Russell Terrier, est un petit chien très vivant, indépendant et intelligent. Prévoyez une certaine dose de patience pour leur apprendre les bases car ils sont connus pour être très têtus. Bref, ce chien adorable est à réserver aux plus expérimentés (accessoirement sportifs) d’entre vous uniquement. Il n’en sera que plus heureux et vous le rendra bien.

jack russel terrier assurance
golden retriever assurance

Le golden retriever

L’attitude amicale et tolérante du golden retriever en font des chiens de compagnie incroyables et leur intelligence des chiens de travail très compétents puisqu’ils étaient autrefois élevés pour récupérer des canards et autres volailles. Ils sont connus pour avoir une adolescence qui peut durer toute leur vie. De vrais Tanguy, tout comme Jeevan, notre mascotte, ce n’est pas Alexandre qui dira le contraire.

Le cavalier king charles

Bien qu’ils soient nés pour être un chien de compagnie , le CKC comme l’appelent ses fans conserve la nature sportive de ses ancêtres épagneuls. On raconte que le roi Charles II qui ne se séparait jamais de ses chiens a même décrété qu’ils devraient être autorisés dans tous les lieux publics, y compris les chambres du Parlement. Ce décret serait toujours en vigueur aujourd’hui…

cavalier king charles assurance
berger australien assurance

Le berger australien

Malgré son nom, le berger australien est originaire de l’ouest des États-Unis, et non d’Australie ! Élevé à l’origine pour garder le bétail, il en a conservé les instincts. Si les sports canins de compétition vous tentent, il est celui qu’il vous faut. Son agilité et sa très grande intelligence en font un concurrent redoutable à tous les niveaux, que ce soit en obéissance, en agility ou pour la pratique du flyball.

Le bull terrier

Le Bull Terrier a été développé à l’origine au 19ème siècle comme un chien de combat mais aujourd’hui il est plus connu pour être affectueux envers tous les membres de leur famille, en particulier les enfants. Parce qu’ils ont une énergie et une intensité de top niveau, ces chiens ont besoin de beaucoup d’exercice. Au cinéma, Baxter a donné ses lettres de noblesse à cette race adorable à tous points de vue.

bull terrier assurance
shiba inu assurance

Le shiba inu

Le Shiba Inu  est le plus petit – et peut-être le plus ancien – de six chiens spitz originaires du Japon, aux côtés de son grand frère l’Akita Inu. A l’origine élevés pour chasser les oiseaux et le petit gibier, les shibas sont connus pour leur personnalité fougueuse, leurs petites oreilles dressées et leur agilité. Les Japonais ont trois mots pour décrire son caractère: kaani-i (audace fougueuse), ryosei (bonne nature) et soboku (vigilance). Ca en dit long.

Existe-t-il des contraintes en matière d’assurance chien en fonction de l’âge ?

Avant de commencer levons encore une fois les doutes : dès que votre chien est assuré, il le restera toute sa vie.

Ceci étant dit, en effet, pour toutes les assurances santé pour chiens, il y a un âge limite pour y souscrire. Chez kozoo, cet âge est de 7 ans et 11 mois. Au-delà de son huitième anniversaire un chien ne peut plus souscrire à une assurance santé kozoo pour en profiter jusqu’à ses vieux jours.

Est-ce que je peux assurer mon chien alors qu’il est déjà malade ?

Oui, bien entendu. Mais…

Vous imaginez bien que, comme pour les mutuelles en santé humaine, une pathologie présentée avant la souscription ne pourra être couverte par cette nouvelle assurance, peu importe la compagnie vers laquelle vous vous tournez. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il existe ce qu’on appelle des périodes de carence.

Une période de carence est cette période comprise entre la signature du contrat d’assurance et sa prise d’effet. Cette période commence donc dès le début du contrat, c’est-à-dire dès le versement de la première cotisation.

Durant cette période, il ne faudra attendre de la part de votre assurance aucun remboursement. Elle a pour objectif de minimiser les risques encourus par la compagnie d’assurance.

Le délai de carence varie généralement entre 2 et 180 jours, en fonction de la catégorie des pathologies rencontrées et peut même parfois être allongée pour les chiens âgés (pas en vigueur chez kozoo).

Il existe trois périodes de carence différentes sur les contrats d’assurance santé pour votre chien.

Une pour l’accident, une pour la maladie et la dernière pour les chirurgies qui découlent d’une maladie (par exemple pour la rupture des ligaments croisés, les problèmes des glandes lacrymales et des paupières comme un entropion ou un ectropion).

Vous l’aurez compris, les pathologies survenues durant ce délai sont exclues de l’assurance.

Voici les périodes de carence que nous avons mis en place chez kozoo :

Délais de carence assurance chien

Mutuelle chien, assurance chien, complémentaire santé pour chiens : est-ce identique ?

Oui, quand on parle d’assurance santé qui couvre les accidents et les maladies des chiens, vous allez retrouver plusieurs dénominations qui découlent de la comparaison qui peut être faite avec le système en vigueur en médecine humaine.

Ainsi vous pouvez entendre parler très souvent de mutuelle pour chien ou plus rarement de complémentaire santé pour chiens.

Rappelons toutefois de ne pas vous faire avoir en faisant bien la différence entre une assurance qui prend en charge uniquement les accidents et une autre qui prend en charge les accidents et les maladies car toutes les deux peuvent se faire appeler mutuelle pour chien alors que, comme nous l’avons vu, elles n’ont rien à voir l’une avec l’autre en termes de périmètre de remboursement.

Soyez donc vigilants, surtout si votre assurance coûte moins de vingt euros par mois.

Assurer un chien âgé

Comment prendre soin de son chien âgé

Nous sommes persuadés que vous ferez de votre mieux.

Evidemment, vivre avec un chien âgé demande de s’adapter. Si les retours ou les lendemains de grandes balades sont difficiles sans doute réduire un peu celles-ci sur les conseils de votre vétérinaire et, dans tous les cas, le chouchouter encore davantage voire même, parfois, céder à ses caprices sans doute plus nombreux qu’avant. Avec les êtres qui nous sont chers, on fait ce qu’on peut pour leur simplifier la vie, et c’est ce que vous ferez, nous en sommes convaincus.

Mais vous aurez beau être le meilleur des compagnons pour votre chien, il n’en reste pas moins que ce dernier ne sera pas à l’abri de ce que vous ne pourrez pas gérer.

Si l’on regarde d’un peu plus près les causes de mortalité chez le chien, on peut remarquer que seulement 4% des chiens décèdent de vieillesse.

Si l’on met ce chiffre à côté des 30% de chiens qui décèdent à la suite d’un cancer, cela donne à réfléchir, non ?

Evidemment, on espère tous que son chien va terminer sa vie « de sa belle mort » comme on dit, mais la réalité c’est que cette situation, bien qu’idéale et même idéalisée, est somme toute assez rare.

Bien sûr, on pourrait, et à juste titre d’ailleurs, considérer que le cancer est une maladie de l’animal âgé, c’est souvent vrai sauf pour certains cancers tels que les lymphomes par exemple qui touchent souvent des animaux plus jeunes.

Quelle assurance pour mon chien âgé ?

Cessons de parler de mort vous voulez bien, et parlons plutôt de vie.

Tout le monde a bien conscience que son animal sera certainement davantage malade durant la seconde moitié de sa vie plutôt que durant la première. Pour nous les humains, c’est finalement la même chose, la nature l’a voulu ainsi.

Une situation assez terrible et à laquelle sont confrontés bon nombre de propriétaires de chiens est de penser à l’assurance (souvent à la suite de sa première grosse facture) alors même que l’âge limite de souscription est dépassé. Cela arrive tous les jours.

D’autres, moins prévoyants, y avaient pensé avant mais avaient volontairement décidé de se passer d’une mutuelle pour leur chien en se disant qu’ils allaient « passer entre les gouttes ». Il y en a qui y arrivent bien entendu mais la plupart, soyons sincères, regrettent amèrement leur décision dès qu’une tempête s’abat sur eux. Sans parapluie, difficile de passer entre les gouttes.

Pour ceux qui seraient tentés de traverser entre les gouttes, voyons un peu de plus près ces fameuses gouttes qui sont susceptibles de tomber sur votre chien pendant sa seconde moitié de vie.

  • Cancer 30%
  • Troubles dermatologiques : 17%
  • Troubles gastro-intestinaux : 13%
  • Trauma /accident : 9%
  • Arthrose 7%
  • Insuffisance cardiaque 7%
  • Pathologie rénale/urinaire 7%
  • Troubles respiratoires 3.6%
  • Hernie discale 1.8%
  • Hypothyroïdisme 0.8%
  • Hernie discale 1.8%
  • Rupture ligament croisé (genou) 0.5%
  • Diabète 0.3%

Et on pourrait continuer la liste encore longtemps comme ça mais vous l’aurez compris, passer entre les gouttes c’est faisable, certes, mais c’est prendre un risque important pour son animal de compagnie que de tout miser sur cette possibilité.

C’est sur cette certitude que nous avons construit pour vous une assurance-santé avec un rapport qualité-prix optimal pour que vous n’ayez justement pas à penser à tous ces chiffres.

Dans la liste que nous venons de voir, sachez par exemple que les frais vétérinaires engagés dans toutes les situations décrites sont remboursés à 75%, sans franchise.

Combien coûte une assurance chien ?

Il est impossible de fournir un tarif précis car plusieurs critères entrent en compte pour établir un devis.

On va tous les passer en revue de telle manière que vous y voyiez plus clair.

Disons pour résumer que votre mensualité va dépendre de deux choses :

  • Ce que vous allez souscrire
  • Pour qui vous allez souscrire.

Les facteurs qui influencent le prix de votre assurance

Votre choix de protection

 Nous en avons déjà discuté mais il est toujours utile de le rappeler. Une assurance accident qui ne couvrira que 5 à 10% des situations rencontrées par votre chien vous coûtera bien entendu beaucoup moins cher qu’une assurance qui couvrira 95% des problèmes rencontrés en cas d’accident et surtout de maladie.

Vous aurez compris où va notre préférence.

Votre taux de remboursement

Si vous êtes remboursé à 50% de vos frais, il est évident que vous payerez moins cher que si vous êtes remboursé à hauteur de 100%.

Chez kozoo, le taux de remboursement que nous avons choisi est de 75%. Choix d’autant plus important que nous avons une formule unique.

Mais pourquoi ce choix ? Pourquoi pas 100% après tout ?

La réponse est simple : parce que ça vous aurait coûté infiniment plus cher.

Nous avons donc privilégié l’équilibre qui nous paraissait juste.

Votre forfait prévention

Le forfait prévention (vaccins, antiparasitaires,…) prévu dans votre contrat influe beaucoup plus ce que vous ne croyez sur votre tarif.

D’instinct vous pourriez penser qu’un forfait prévention à 200 € vaut mieux qu’un forfait prévention à 50 €. Dans l’absolu vous avez raison sauf que les 150€ de différence vous en coûteront souvent bien plus.

Nous avons donc choisi pour notre part de positionner notre Forfait Prévention à 50€, qui est le coût moyen de la visite annuelle de santé.

L’âge de votre chien

Plus votre chien sera âgé au moment de la souscription, plus le montant de votre mensualité sera élevé.

Pour vous donner un ordre d’idée on peut par exemple passer de 30€/mois si vous souscrivez lorsque votre chien a moins d’un an à 50€/mois si vous souscrivez alors que votre chien va bientôt fêter ses sept ans.

Nous sommes ici vraiment sur le même modèle assurantiel qu’en santé humaine.

La race de votre chien

Nous en avons déjà discuté là aussi mais il est bon de le rappeler.

Vous payerez plus cher pour un chien dit « à risque plus élevé » que pour un chien qui a moins de risques de développer certaines pathologies.

Ou parfois vous ne pourrez carrément pas assurer votre chien, ce qui est encore plus triste.

Votre lieu de résidence

Personne n’en parle mais c’est une réalité : si vous habitez dans certaines régions, là où les frais vétérinaires sont plus onéreux que dans d’autres, il n’est pas illogique que les tarifs d’assurance soient ajustés en conséquence. Nous appliquons en tous cas ce type de mécanisme chez kozoo.

On ne vous demande pas de déménager mais nous sommes transparents.

Quelle est la meilleure assurance pour chien ? 

Comment comparer une assurance pour chien?

On vous le concède, ce n’est pas chose facile.

Comparer des solutions d’assurance, peu importe le domaine, reste une chose très difficile à faire.

On est tous passé par là, que ce soit pour sa voiture, son assurance habitation…

Si cela se résumait à comparer un ou deux points, ce serait facile et un simple tableau suffirait.

Alors pour sortir vainqueur du challenge, voici nos 8 conseils pour bien comparer les assurances santé pour mon chien.

Conseil #1 : Ne comparez pas simplement les prix

Peut-être le conseil le plus important pour ne pas tomber de haut au moment où vous en aurez besoin. Parce qu’il est facile de se faire avoir et beaucoup d’acteurs jouent sur ce point.

Pour être tout à fait transparents, nous aussi nous aurions pu faire une assurance qui vous coûterait dix euros par mois, ce n’était pas un problème, et pour tout vous dire même beaucoup plus facile à faire.

Mais vous pensez bien que pour proposer un produit à ce tarif, il faut décocher tellement de cases pour que vous ne soyez remboursé que dans de très faibles cas de figure que même le terme d’assurance-santé n’est, à notre avis, plus applicable.

Au mieux nous aurions pu appeler cela une assurance-fracture, ou encore une assurance-piqûre de frelon, et encore…

Bref, ne succombez pas à la tentation, vous allez y perdre à coup sûr.

Il faut bien entendu que votre mensualité rentre dans le budget que vous vous êtes fixé mais réfléchissez bien à ce point : « Qu’est-ce que j’ai exactement pour ce prix-là ? ».

Conseil #2 : Le forfait prévention de la mutuelle de mon chien est-il bien équilibré ?

Qu’entend-t-on par bien équilibré ?

Selon nous, il faut que ce forfait existe. Après tout, vous payez tous les mois une mensualité, il faut au moins que la visite annuelle vaccinale de votre chien soit remboursée, donc aux alentours d’une cinquantaine d’euros.

S’il est moins important, l’utilité d’avoir un forfait prévention se discute vraiment et s’il est plus important, vous allez le payer cher, et très souvent beaucoup plus que ce que vous allez y gagner comme nous l’avons vu plus tôt.

C’est pourquoi avoir dans ses critères de choix d’une assurance santé pour son chien un forfait prévention correspondant au prix moyen d’une visite vaccinale nous semble être un bon équilibre.

Conseil #3 : Le taux de remboursement de la mutuelle de mon chien est-il bien équilibré ?

Parce que là aussi c’est une question d’équilibre.

Imaginez une grosse facture et que, malgré l’assurance que vous avez souscrit, vous deviez tout de même débourser 50% de celle-ci plus la franchise… Votre banquier risque de ne pas trouver ça drôle et vous encore moins.

A l’inverse, débourser des mensualités de 80 ou 100 euros par mois pour être remboursé de 100%, certes vous aurez un bon remboursement en cas de pépin mais au final, vous aurez payé très cher cet avantage. Dans la pratique, vous êtes nombreux à avoir bien compris le piège et finalement très peu de souscripteurs choisissent ce type de formule « 100% des frais vétérinaires remboursés ».

Un taux de remboursement raisonnable est entre 70 et 80% et c’est d’ailleurs ce que l’immense majorité des propriétaires de chiens choisissent.

Conseil #4 : Le plafond annuel de ma mutuelle chien est-il suffisant ?

Il est préférable de choisir un plafond annuel minimal de 1500 €.

En dessous vous risquez de rapidement épuiser votre solde de remboursement en cas de chirurgie lourde ou de maladie chronique comportant de nombreuses investigations exploratoires afin de la diagnostiquer.

Pensez par exemple qu’un scanner vous coûtera en moyenne 500 €. Si vous avez un plafond à 1000 €, vous avez déjà épuisé la moitié de vos billes avant même qu’une solution médicale ou chirurgicale ne soit envisagée.

Ce serait dommage, non ?

Conseil #5 : Existe-t-il une franchise à l’assurance santé de mon chien?

Cela n’a l’air de rien comme ça mais si vous avez pour chaque facture une franchise de 15 ou 20 €, votre taux de remboursement factuel dégringole très vite.

Imaginez une facture de 80 € (moyenne des factures vétérinaires en France), remboursé à 80% avec une franchise de 20 €. Au final sur votre facture de 80 €, vous ne serez remboursé que de 44 €, soit un taux de remboursement qui frôle les 50 % à la place de ce qui était annoncé (80%).

Donc regardez bien les franchises qui, l’air de rien, sur les « petites » factures (c’est-à-dire les plus nombreuses, heureusement !) influent énormément sur l’efficacité de votre contrat. C’est malheureusement toujours après qu’on s’en aperçoit.

Une assurance sans aucune franchise, vous l’aurez compris, vous met à l’abri de ce genre de déconvenue et est beaucoup plus transparente.

Vous saurez ainsi exactement ce qui vous sera remboursé, et ce, sans aucune mauvaise surprise.

Conseil #6 : Quelles sont les exclusions du contrat d’assurance santé de mon chien?

Ne vous leurrez pas, toutes les assurances ont des exclusions et l’assurance santé que vous aurez choisi pour votre chien en aura également.

Aucune ne remboursera les frais liés à des maladies déjà présentes avant que vous ne souscriviez. Aucune ne remboursera les frais liés à des maladies pour lesquelles votre chien aurait dû se faire vacciner. Aucune ne remboursera non plus les frais liés à des maladies héréditaires comme par exemple une dysplasie de la hanche ou une luxation des rotules.

Au-delà de ces exclusions communes concernant certaines pathologies, certaines compagnies excluent carrément certaines races de chiens, les privant ainsi de l’accès à leur mutuelle santé.

Conseil #7 : Les avis sur l’assurance santé de mon chien sont-ils vérifiables ?

Si, en visitant la page d’un assureur, vous voyez la photo d’une gentille madame dans le genre de Georgette (tout sourire pour une fois!) avec son chien et en-dessous d’elle un texte entre guillemets où elle vante les mérites de sa fabuleuse assurance santé animale, un conseil… Fuyez !

Les avis sont indispensables aujourd’hui mais encore faut-il qu’ils soient vrais et non inventés ou triés sur le volet.

Préférez donc une assurance qui ne cache rien à ses futurs souscripteurs et qui travaille avec une société d’avis externe et surtout indépendante.

Conseil #8 : Les délais de remboursements sont-ils corrects ?

Si vous voulez vous faire peur, allez donc vous balader sur les forums qui traitent de l’assurance santé pour chien.

Au fil de vos découvertes, entre deux « Oooh ! » et trois « Ce n’est pas possible ! », vous trouverez bon nombre de clients qui mettent trois à quatre semaines à se faire rembourser, parfois même plusieurs mois.

Il y a bien entendu des avantages financiers pour les assureurs à ces retards, vous vous en doutez, mais dans un monde ou un sou est un sou, rester ainsi de longues semaines sans se faire rembourser devient vite très pénible.

Et faites attention aussi au classique des classiques : « Votre dossier sera traité dans 48 h » 

Certes, il sera traité en 48 heures mais vous ne serez pas remboursé en 48h. Il y a dans ces subtilités de langage l’ombre d’une fausse promesse et celui qui ne les décortique pas sera vite déçu.

Faut-il faire confiance aux comparateurs d’assurance santé pour mon chien?

Oui, vous pouvez faire confiance aux comparateurs.

C’est leur métier après tout, ils sont payés pour faire leur travail et s’ils n’étaient pas sérieux, personne n’iraient chez eux et ils ne seraient pas en première place de vos recherches Google.

Cela étant dit, il faut tout de même que vous compreniez certaines subtilités afin d’avoir toutes les cartes en main pour parcourir leurs offres comparatives.

Un comparateur n’a pas vocation à être exhaustif

Il faut bien que vous ayez cette notion en tête car ça change tout.

Ce n’est pas vous le client du comparateur, le client c’est celui qui paie pour être intégré dans la comparaison faite par le comparateur, donc la compagnie d’assurance.

En d’autres termes, le comparateur ne vous présentera en comparaison que les compagnies d’assurance qui ont payé pour que vous les voyiez.

Nous ne sommes pas ici dans l’esprit du magazine « 60 millions de consommateurs » qui va prendre tous les acteurs d’un secteur sur une thématique et vous faire ressortir, selon leurs critères, l’objet ou le service qui leur semble être le meilleur.

Ne partez donc pas du principe que le tri est impartial, fruit d’une longue sélection et réflexion…

Si le comparateur a six assurances qui le paient pour être présent dans leur catalogue, le comparateur comparera ces mêmes six acteurs et celui qui n’aura pas payé n’y sera tout simplement pas, même s’il est meilleur ou moins cher.

Un comparateur ne peut pas tout comparer

Un comparateur de mutuelle pour chien va comparer ce qui est comparable donc utiliser les grandes lignes de chacunes des assurances qui sont dans son catalogue afin d’avoir des éléments objectivables de comparaison.

Vous allez donc avoir une vision d’ensemble.

A vous, ensuite, d’aller regarder plus finement les propositions et les services offerts par telle ou telle mutuelle.

Un produit d’assurance c’est bien, avoir des services pertinents et une vraie relation avec son assureur, qu’on se le dise, c’est encore mieux.

Qu’est-ce qui rend kozoo unique dans le domaine de l’assurance pour chien ?

Nous ne nous occupons exclusivement des chiens et des chats et nous le faisons bien.

Nous sommes transparents avec vous! Chez kozoo, pas de frais de dossier ni de frais de mise en place de prélèvement. C’est votre cotisation mensuelle et rien que cela.

Nous ne nous cachons pas derrière de “faux conseils” via des formules “sérénité”, “confort”, “confort +”, “ultime”, etc….Notre formule est unique, simple, lisible et nous avons la conviction que c’est celle qui vous apportera le niveau de protection le plus adéquat.

Nous n’imposons aucune franchise. C’est rare de nos jours.

Nous ne plaisantons pas avec les délais de paiement : on vous rembourse en 48h.

Nous ne voulons pas sélectionner vos compagnons : nous sommes ouverts à tous les chiens et chats.

Nous ne vous attribuons pas qu’un numéro client quand vous souscrivez chez nous : vous faites partie de la communauté kozoo.

Nous voulons vous offrir plus qu’une assurance : nous vous accompagnons de nos conseils personnalisés.

Nous avons une vision sur la santé de demain : nous vous proposerons bientôt des objets connectés qui vous aideront vraiment à mieux prendre soin de votre compagnon.

Nous sommes engagés pour le bien-être animal au travers d’actions solidaires : une part de nos revenus leur est consacrée et vous allez être les acteurs, auprès de nous, de la sélection des associations que nous allons sélectionner et financer.

Nous sommes kozoo. Et ça va décoiffer !

kozoo, l'assurance chien chat qui décoiffe