Chien en appartement : comment le rendre heureux ?

FacebookTwitterLinkedInPinterestCopy LinkShare

Peut-on concilier chien et vie en appartement ? Nos fidèles compagnons peuvent-t-ils s’épanouir dans un petit espace ? La réponse est : oui !

Mais pour que la cohabitation se passe bien, il vous faudra prendre en compte certains points essentiels. Choix d’un animal adapté, accent mis sur l’éducation, aménagements spécifiques et grande disponibilité seront les clés pour favoriser le bien-être de votre compagnon.

Voici donc nos conseils pour vivre sereinement avec un chien en appartement.

Quels chiens pour vivre en appartement ?

Certaines races de chiens sont réputées mieux adaptées que d’autres à la vie en appartement. Ce sont surtout les chiens de petites tailles, de nature plutôt calme et casanière. Les chiens âgés, qui ont naturellement moins besoin de dépenses physiques, font aussi de bons compagnons même en petit espace ou en ville.

Parmi les races adaptées à la vie en appartement, citons le Bichon, le Caniche, le Bouledogue français, le Cavalier King Charles, le Cairn terrier, le Chihuahua, le Carlin, le Coton de Tuléar, le Teckel, le Pékinois ou encore le Corgi.

A noter que toutes ces races de chiens sont couvertes par l’assurance santé kozoo, qui propose 2 formules protectrices pour couvrir les frais vétérinaires liés aux maladies, accidents et hospitalisations.

Un chien de race bichon
Le bichon fait partie des races de chien qui s’adaptent généralement bien à la vie en appartement (© Matt Briney – Unsplash)

A l’inverse, les races de grandes tailles (Terre-Neuve, Cane Corso, …), les chiens de travail (Border Collie, Berger australien, Berger allemand,…), les races réputées « aboyeuses » ou les petits chiens à tempérament vif (Jack Russel) sont généralement moins adaptés à la vie en petits espaces.

Mais ce constat n’est pas une science exacte, puisque chaque chien a sa propre personnalité ! Tout n’est donc pas une simple question de race, d’autres éléments doivent être pris en compte.

Voici quelques questions à se poser en amont.

  • Ce chien est-il adapté à la taille de mon intérieur : peut-il s’y déplacer librement et avoir un ou plusieurs petits coins à lui (alimentation, repos, jeux) ?
  • Aurais-je le temps de le sortir plusieurs fois par jour, pour qu’il puisse se dépenser, se sociabiliser et pour les promenades d’hygiène ?
  • Bénéficiera-t-il d’une présence permanente ou passera-t-il du temps seul ?
  • Surtout, est-il compatible avec mon mode de vie ? Certaines personne vivant en appartement sont très actives et pourront parfaitement cohabiter avec un chien vif, qui a besoin de beaucoup se dépenser et sortir. A l’inverse, une personne vivant dans une grande maison avec jardin, mais ayant un style de vie plutôt casanier, se tournera plutôt vers un chien calme malgré l’espace disponible. Chez kozoo, nous avons par exemple connu un Golden Retriever vivant très heureux en appartement. Il pouvait en effet profiter de plusieurs promenades par jour ou bien partait au travail régulièrement avec son humain, bénéficiant ainsi de nombreuses stimulations.

Race, mais surtout tempérament propre à chaque chien et mode de vie sont donc les points clés à prendre en compte pour choisir un chien d’appartement.

L’éducation : à ne pas négliger en appartement

Un chien vivant en appartement évoluera généralement en ville, dans un environnement urbain avec ses spécificités : bruits, espaces restreints, routes, nombreuses interactions, etc. Il aura donc besoin d’être habitué et désensibilisé à cet environnement, afin de ne pas développer des signes de stress ou d’anxiété.

L’apprentissage de la propreté en appartement sera également fondamental : n’ayant pas d’accès libre à l’extérieur, le chien devra savoir se retenir ou demander à sortir pour faire ses besoins.

Enfin, si votre chien est amené à vivre seul pendant plusieurs heures, il devra également apprendre à gérer la solitude. Cela évitera les aboiements intempestifs ou les dégâts (d’autant plus si vous êtes locataires). En complément, n’hésitez pas à suivre nos conseils pour prévenir ou gérer les comportements destructeurs chez le chien, souvent causés par l’ennui ou la dépendance affective.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi vous faire aider par des professionnels, éducateurs canin ou comportementalistes canin, pour l’éducation de votre compagnon.

Aménager l’espace correctement pour votre chien

Même dans un petit espace, pensez à installer une zone dédiée à votre chien. S’il aura évidemment son coin nourriture et eau, il est indispensable de prévoir également au moins un coin repos. Il pourra s’y rendre en toute autonomie quand il le souhaite, pour dormir et se mettre un peu à l’écart des autres membres de la famille s’il en ressent le besoin.

Un chien qui se repose sur des coussins
Ce chien profite de son coin repos en tout sérénité (© Samuel Foster – Unsplash)

Créez un environnement calme et douillet, dans lequel votre animal se sentira en sécurité, à l’écart des zones de passage et protégé des courants d’air. Aménagez-le avec un fauteuil dédié, un coussin, un panier ou encore une petite niche d’intérieur. Vous pouvez aussi installer ses jouets préférés à proximité.

Stimuler quotidiennement un chien d’appartement

Dépenses physiques et mentales

Un chien vivant en appartement aura d’autant plus besoin de se dépenser, aussi bien physiquement qu’intellectuellement. Au-delà des indispensables promenades pour faire ses besoins, peu importe l’espace dans lequel vit un chien, il a besoin de se défouler, de rencontrer des congénères et autres êtres vivants, de découvrir des lieux et des odeurs stimulantes.

On considère que, pour le bien-être du chien, au moins 1 à 2 heures de promenades réparties dans la journée sont nécessaires au quotidien. Pendant les week-ends ou vacances, n’hésitez pas à proposer des promenades encore plus longues, dans de nouveaux lieux variés : forêts, parcs, plages, lacs, etc. Pensez aussi à la pratique de sports canins, de plus en plus répandue et bénéfique pour la relation homme-animal. Il existe aussi des promenades de groupes, permettant aux chiens de sociabiliser en rencontrant d’autres congénères.

Un homme promène son chien
Des promenades quotidiennes et variées, pendant lesquelles il pourra bien se dépenser, sont indispensable pour le bien-être du chien (© Delphine Beausoleil – Unsplash)

Et si vous devez laisser votre chien plusieurs heures seul, vous pouvez faire appel à un proche ou à un dog-sitter pour gérer les promenades.

Jouets et occupations à disposition

Surtout en cas d’absence, il sera indispensable de laisser diverses stimulations à disposition pour occuper votre chien. Pensez aux gamelles anti-glouton, aux jouets classiques (cordes, balles, Kong,…) aux tapis de fouille, aux casse-têtes pour chiens, aux gourmandises à grignoter, etc. Tout cela permet de le dépenser mentalement, de le fatiguer naturellement, tout en limitant le sentiment d’ennui et la monotonie.

Un petit chien avec ses jouets
Proposez différents jouets à votre chien pour qu’il ne s’ennuie pas en appartement (marieke koenders – Unsplash)

N’oubliez pas qu’un chien, en appartement ou non, aura besoin d’un minimum d’attention. Prévoyez donc aussi du temps de jeux avec lui et des moments d’affection pour un animal heureux et épanoui !

(Photo principale © Undine Tackmann – Unsplash)

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.

D'autres articles pourraient vous intéresser

Trustpilot