Adoption de chat ou chien : en refuge ou en élevage ?

FacebookTwitterLinkedInPinterestCopy LinkShare
kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse
vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Nous vous en avions déjà parlé, la vente de chats et chiens en animalerie sera bientôt interdite. Pour l’adoption, il nous faudra donc nous tourner uniquement vers les refuges ou les élevages. Mais alors, laquelle des deux structures vaut-il mieux privilégier ? Il n’y a en fait pas de bonne ou de mauvaise réponse : chacun a ses avantages, inconvénients et risques, que nous allons évoquer ensemble pour vous aider à faire votre choix.

un-chien-beige-couché-sur-le-sol
L’adoption peut se faire en refuge ou auprès d’éleveurs (© Gil Goldman – Pexels)

Et pour vous accompagner au quotidien après adoption, kozoo vous propose une assurance santé qui prend soin des chats et chiens, en leur offrant une couverture en cas de maladies, accidents ou hospitalisation. N’hésitez pas à découvrir nos offres de mutuelle pour animaux personnalisables.

Adopter un animal en refuge

Une nouvelle vie à offrir à un chat ou chien

Les animaux à l’adoption en refuges ont été recueillis, généralement après un abandon ou la constatation d’autres actes de maltraitance. Et nous le savons malheureusement, ces structures sont régulièrement débordées par le nombre d’animaux qu’elles doivent prendre en charge, surtout pendant la période estivale. Choisir un chat ou chien dans des refuges permet de leur offrir une nouvelle vie, tout en œuvrant pour soulager les refuges. Pour certains, il s’agit même d’un geste engagé, pour lutter contre la marchandisation des animaux.

Une grande diversité d’animaux

En refuge, vous pourrez trouver une grande diversité d’animaux de toutes origines : chiots et chatons, animaux adultes et seniors, animaux croisés ou de race, mâles ou femelles, sociabilisés ou à éduquer, grands ou petits, avec beaucoup ou peu de poils, etc.  

Pour les futurs adoptants qui n’ont pas en tête un choix précis pour leur futur compagnon de vie, cela permet un vaste choix. Si vous n’avez pas d’objectifs d’apparence, de reproduction ou de concours avec une race particulière, cette solution est donc idéale.

le-museau-d-un-chien
Les refuges présentent une grande diversité d’animaux de tous horizons (© Pixabay / Pexels)

Un coût d’adoption moins élevé

Pour l’adoption d’un chat ou d’un chien en refuge, les coûts varient généralement de 150€ à 300€, comme c’est le cas à la SPA. Ce tarif vise généralement juste à couvrir les frais engagés (stérilisation, identification, vaccination) et non à engranger des bénéfices.

A noter que certains animaux, comme ceux en « adoption SOS » (âgés, résidents de refuge depuis plusieurs années, en situation de handicap, etc.) sont souvent adoptables à prix libre.

Des animaux au passé parfois compliqué, mais qui ne sont pas forcément « inadaptés »

C’est l’un des premiers a priori évoqués lorsque l’on pense à l’adoption en refuge : les animaux auraient des comportements compliqués, seraient mal sociabilisés ou éduqués, non adaptés. Mais si certains chiens ou chats peuvent en effet se révéler imprévisibles et nécessiter une rééducation, ce n’est pas une généralité.

Rappelons que le fait qu’ils aient été victimes d’abandon n’est pas forcément lié à leur caractère difficile, leur agressivité, une maladie ou tout autre problème de santé ou de comportement supposé. Souvent, ce sont simplement des circonstances imputables à l’ancien propriétaire qui sont à l’origine de l’abandon : problèmes d’argent, absence de stérilisation, changement de situation personnelle, déclenchement d’allergies, maladies, etc.

Du fait de l’origine variable des animaux, il peut toutefois être difficile d’avoir des certitudes sur leur passé et leur histoire. Les soigneurs et le personnel des refuges n’ont en effet pas toujours accès aux informations concernant le début de vie, les parents ou la fratrie d’un chat ou chien. Les expériences vécues par l’animal, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, ne sont pas toujours connues. Certains animaux pourront donc demander plus de patience ou d’investissement que dans le cas de chats ou chiens ayant connu un début de vie et une sociabilisation classiques.

Un suivi professionnel et des conseils personnalisés

Les animaux de refuge bénéficient d’un suivi médical, et parfois même éducatif. Ils sont systématiquement testés pour vérifier aussi bien leur état de santé que leur degré de sociabilisation. Certains nécessiteront d’être « remis sur pattes » ou de bénéficier d’une période de sevrage, quand d’autres pourront être immédiatement proposés à l’adoption.

Dans tous les cas, à force d’observations et de pratique, le personnel des refuges apprend à connaître les animaux, leur caractère et leurs besoins. Cela leur permet de conseiller les futurs adoptants sur l’animal le mieux adapté. Un chat qui a montré des symptômes de peur en présence d’un autre animal sera donc conseillé pour un foyer « exclusif » ; un chien qui a besoin de beaucoup d’attention pour une personne disponible ; un animal qui a besoin d’un accès à l’extérieur pour un logement avec jardin, etc.

A l’inverse, si vous voulez cohabiter avec un chat très câlin ou un chien plutôt calme, un chaton ou un chien sénior, les soignants pourront vous conseiller les animaux compatibles avec vos souhaits et votre mode de vie.

un-chien-roux-assis-dans-l-herbe
Le personnel saura vous conseiller pour le choix d’un chat ou chien qui vous correspond (© RODNAE Productions – Pexels)

Pour vous lancer dans l’adoption d’un chat ou chien en refuge, n’hésitez pas à contacter la SPA ou la Fondation 30 Millions d’Amis, qui vous redirigera vers ses partenaires.

Acheter un chat ou chien auprès d’élevage

Adopter un chat ou un chien de race spécifique

Si vous avez un coup de cœur pour une race particulière et souhaitez absolument adopter un chat Maine Coon, un chiot Berger australien ou un chien Carlin, l’élevage vous permettra de trouver votre futur compagnon idéal. Les animaux y sont sélectionnés et reproduits pour correspondre aux standards officiels de la race, inscrits au LOF (Livre des Origines Français) ou  LOOF (Livre Officiel des Origines Félines).

un-chat-de-race-persan
Si vous souhaitez adopter un chat de race, contactez un éleveur spécialisé (© Petra Bouchalova – Unsplash)

Les éleveurs connaissent généralement très bien leurs animaux et peuvent aussi vous prodiguer des conseils pour bien gérer leur comportement et leur éducation.

Chez kozoo, que votre animal soit de race ou non, il bénéficie de la même couverture santé que ses congénères et de remboursements des frais vétérinaires en 48H seulement. N’hésitez pas à contacter notre équipe pour plus d’informations sur nos formules sur-mesure, à prix tout doux.

Une adoption plus chère

Le prix d’un chien de race ou chat de race est très variable. Il peut être de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros selon sa rareté, sa popularité, sa difficulté de reproduction, la réputation de ses géniteurs, etc.

N’hésitez pas à vous renseigner pour connaître la fourchette moyenne de prix appliquée sur l’année en cours.

Des vérifications en amont conseillées

Si certains éleveurs sont de vrais professionnels passionnés, toutes les structures ne bénéficient malheureusement pas du même niveau d’éthique. Pour vous assurer de choisir un éleveur de confiance, pensez à vérifier quelques éléments avant de vous engager à l’achat d’un chat ou chien.

  • Vérifiez que l’éleveur est bien déclaré comme professionnel (numéro de SIRET) et dispose d’un numéro d’agrément.
  • Fiez vous au bouche-à-oreilles et/ou demandez conseils à un vétérinaire pour obtenir les coordonnées d’élevages de confiance.
  • Visitez en amont l’élevage pour vous assurer des conditions de vie dont bénéficient les animaux : espace suffisant, hygiène irréprochable, etc. Vous pouvez aussi demander à rencontrer les parents et vérifier le pedigree de votre futur compagnon.
  • Posez des questions : n’hésitez pas demander des informations sur les conditions de sociabilisation et sevrage, la provenance des animaux, la gestion des maladies héréditaires ou congénitales, etc.
  • N’adoptez pas de chats ou de chiens s’ils ne sont pas identifiés avant cession : il s’agit en effet d’une obligation légale.
plusieurs-chatons-de-la-meme-fratrie
Demandez à visiter l’élevage pour voir dans quelles conditions évoluent les chats ou chiens, mais aussi rencontrer les parents ou la fratrie (© Pixabay sur Pexels)

(Photo principale © Pixabay / Pexels)

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.

D'autres articles pourraient vous intéresser

Trustpilot