La stérilisation du chat

FacebookTwitterLinkedInPinterestCopy LinkShare

Tous les ans, des milliers de chatons naissent d’une gestation indésirable et se retrouvent errants et abandonnés par des propriétaires qui n’ont jamais fait stériliser leur chat. Le seul moyen de lutter contre cette propagation reste la stérilisation.

Quand faire stériliser son chat ?

La stérilisation du chat apporte de nombreux avantages sur la santé et le comportement !

Il est vivement conseillé de faire stériliser son petit compagnon à 4 pattes, qu’il soit une femelle ou un mâle, à partir de ses six mois de vie. Il est important d’attendre que l’appareil génital soit complètement développé avant de réaliser une opération chirurgicale. Quand cette intervention survient trop tôt, des problèmes hormonaux peuvent apparaître liés à un système endocrinien qui ne s’est pas correctement développé. N’hésitez pas à prendre un rendez-vous chez votre vétérinaire. Celui-ci pourra ausculter votre chat lors de la consultation… et vérifier notamment si les deux testicules sont bien descendus. Si tous les paramètres sont bons, une chirurgie sous anesthésie générale est programmée.

Le jour de la stérilisation

Votre animal ne doit ni boire ni manger douze heures avant son opération. Vous devez déposer votre petit félin tôt le matin dans sa caisse de transport et venir le chercher en fin d’après-midi. L’intervention dure en moyenne 20 minutes. En temps normal, le chat récupère rapidement… cependant, il a besoin de 24 heures de convalescence pour se rétablir complètement. Vous pouvez laisser à sa disposition un peu d’eau et de nourriture. Veillez également à ce qu’il reste bien tranquille et qu’il évite de faire de grands sauts. Concernant la cicatrisation, les fils se résorbent en dix à quinze jours.

L’ovariectomie

La stérilisation de la chatte se fait par une ovariectomie. Le vétérinaire procède à un retrait des ovaires en faisant une petite incision à l’abdomen. Celui-ci peut également réaliser une ovario-hystérectomie afin de retirer les ovaires mais également l’utérus. Cette pratique a lieu quand l’animal souffre d’une infection de l’utérus (métrite ou pyomètre).

La castration

La castration consiste à l’ablation des testicules. Le vétérinaire pratique une petite incision sur les bourses. Le but de cette opération est de diminuer le taux d’hormones sexuelles qui circulent dans l’organisme de votre chat.

Pourquoi faire stériliser son chat ?

Limiter le nombre de naissances est le devoir du propriétaire du chat. Il faut savoir qu’une chatte non stérilisée peut avoir au moins deux portées par an… le calcul du nombre de naissances est rapide ! Ces chatons se retrouvent errants ou abandonnés dans les refuges animaliers. Il est alors essentiel de ne pas avoir cette surpopulation féline.

La stérilisation apporte de nombreux avantages sur la santé de votre petit compagnon à 4 pattes. Elle permet de doubler l’espérance de vie de votre chat. En effet, l’ablation des ovaires protège la chatte contre l’apparition des tumeurs de l’appareil reproducteur et des mamelles. La castration a l’avantage de protéger le mâle contre les tumeurs de l’appareil génital ainsi que les problèmes liés à la prostate.

Cette opération chirurgicale agit également sur le comportement de l’animal. Le chat stérilisé devient généralement plus affectueux et docile envers son maître. Elle aide à réduire l’agressivité grâce à l’élimination de la testostérone… ce qui permet au mâle de ne plus se bagarrer. Et pour le plus grand bonheur de vos oreilles, vous n’avez plus à entendre les vocalises intempestives de la chatte en chaleur qui appelle le mâle !

Y-a-t-il une alternative à la stérilisation ?

La contraception est une alternative à la stérilisation de la femelle. Ce sont des pilules contraceptives à base d’hormones. Une autre forme de contraception est possible par la pose sous-cutanée d’un implant contraceptif. Cette alternative permet de supprimer momentanément les chaleurs de la chatte. Seulement, il est important de savoir que la contraception comporte des effets secondaires. A long terme, elle favorise une infection de l’utérus, l’apparition de tumeurs mammaires et le diabète. Un examen médical se révèle être indispensable afin de pouvoir bénéficier de conseils par un vétérinaire.

Le risque d’obésité : le principal inconvénient ?

La polyphagie est le premier facteur de la prise de poids après une stérilisation !

Il est nécessaire de changer l’alimentation de votre chat stérilisé afin de limiter le risque de surpoids, notamment si celui-ci sort peu. Il faut lui proposer des croquettes et de la pâtée spécialement formulées pour le rassasier tout en prévenant de la prise de poids.

Le chat castré continue à marquer son territoire… cependant, ce marquage urinaire n’est plus sexuel mais réactionnel. Il s’agit d’un petit jet d’urine sur une surface verticale lié à une perturbation de l’environnement : un déménagement, l’arrivée d’un nouveau congénère, travaux dans un logement. Une consultation vétérinaire est conseillée pour gérer le stress de l’animal.

La stérilisation : est-ce une opération remboursée par l’assurance kozoo ?

La stérilisation du chat est prise en charge lors de la souscription à l’offre kozoo purple. L’opération chirurgicale et les frais médicaux rentrent dans le forfait de prévention avec un remboursement de 50 euros par an. Optez pour la mutuelle santé chat kozoo 100% digitale afin de bien protéger votre animal de compagnie. Ainsi, vous pouvez bénéficier de remboursements en 48 heures sur des frais vétérinaires en cas d’accident ou de maladie mais également sur des actes de prévention (stérilisation, antiparasitaires, vaccins, homéopathie, phytothérapie, détartrage).

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.

D'autres articles pourraient vous intéresser