Comment réussir la sociabilisation d’un chien ?

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse
vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

La sociabilisation est une étape indispensable pour qu’un chien soit équilibré, à l’aise dans la vie de tous les jours, aussi bien avec sa famille qu’avec ses congénères ou des inconnus.

Une sociabilisation réussie permet de limiter la plupart des problèmes de comportements (agressivité, aboiements intempestifs, crises d’angoisse, phobies…) et favorise l’harmonie au sein du foyer.

Notre assurance pour animaux domestiques vous livre quelques conseils pour un chien bien sociabilisé.

un-chien-heureux-par-la-fenetre-d-une-voiture
Une sociabilisation réussie permet au chien d’être équilibré et à l’aise dans différents environnements (© Ja San Miguel – Unsplash)

Un apprentissage qui a lieu idéalement dès le plus jeune âge  

Il est plus facile de sociabiliser un chiot ou un jeune chien plutôt qu’un animal adulte. Entre ses 4 et ses 15 semaines environ (en fonction des races), le chien est en plein développement et découvre le monde. C’est la période idéale pour tous les apprentissages : propreté, gestion de la solitude, rappel, gestion des aboiements, et bien sûr sociabilisation.

Mais il peut arriver qu’un chien adulte n’ait pas été sociabilisé, ou alors bien de façon incomplète. Cela peut être dû à un traumatisme passé (abandon, violence, accident, etc.) ou à un sevrage précoce. Dans ce cas, il n’est pas trop tard pour apprendre la sociabilisation à l’animal, mais cela peut demander plus de patience et de temps. Si besoin, n’hésitez pas à vous faire aider par un comportementaliste canin ou à demander conseil à votre vétérinaire.

Notons que la sociabilisation demande de toute façon une persévérance, investissement et temps : mais elle vaut le coup, pour profiter d’un animal bien dans sa tête !

un-chien-dans-les-bras-d-un-humain
Les apprentissages se font dès le plus jeune âge, mais il est tout à fait possible de sociabiliser un chien adulte, en faisant preuve de patience (© Veronika Jorjobert – Unsplash)

Pourquoi la socialisation est-elle si importante ?

La sociabilisation permet à l’animal de trouver sa place dans un milieu donné. Un chien bien sociabilisé bénéficiera d’un environnement plus sécurisant et sera plus épanoui. Pour sa famille, cela permettra de faciliter son adaptation à différentes situations au quotidien.

  • L’animal ressentira moins de peur ou d’angoisse en cas de contact avec des inconnus, qu’ils soient humains (adultes, enfants, bébés), congénères (chiens de toutes races, âges et tailles) ou autres animaux. Ces contacts peuvent être aussi bien au domicile, lorsque vous recevez des invités, qu’à l’extérieur. Mais il s’agit aussi d’habituer le chien à différents stimulis, qu’il va rencontrer au quotidien (bruits, odeurs, etc.).
  • Il aura moins de risque de présenter des réactions brutales et inattendues. Ses contacts avec d’autres individus seront ainsi plus sécuritaires, réduisant les risques de bagarre ou d’accidents. Il sera aussi moins sujet aux aboiements intempestifs.
  • Il pourra voyager plus facilement, que ce soit pour une simple visite chez le vétérinaire ou pour partir en vacances. Il sera aussi plus facile de le faire garder en cas d’absence.
  • Il sera moins difficile d’intégrer un nouveau membre dans la famille.
  • La relation entre votre chien et vous sera renforcée et plus harmonieuse.
  • Une récente étude montrerait aussi que les animaux qui ont des relations sociales fortes vivent plus longtemps et en meilleure santé.
un-enfant-fait-un-calin-a-un-chien-Husky
La sociabilisation est indispensable pour que votre chien réagisse sans souci lorsqu’il rencontre d’autres humains ou congénères (© __ drz __  – Unsplash)

En permettant à votre chien de vivre en harmonie avec son environnement, la sociabilisation a des effets positifs sur son mental, et donc sur sa santé globale. Mais pour les autres imprévus, accidents du quotidien ou maladies, notre assurance pour chien sans franchise ni frais cachés vous accompagne. Pour en savoir plus sur les remboursements de vos frais vétérinaires, n’hésitez pas à contacter notre équipe !

La sociabilisation d’un chien passe par l’éducation

Si la sociabilisation passe par l’éducation, c’est parce qu’elle demande de mettre en place plusieurs règles. Par exemple, pour éviter que votre chien ne se jette sur toute personne qui passe la porte de votre logement, que ce soit pour l’accueillir avec un peu trop d’enthousiasme ou par réaction de protection.

Chez kozoo, nous valorisons les méthodesqui ne sont pas basées sur la punition ou la violence. Nous préférons le renforcement positif, c’est-à-dire les attitudes permettant de féliciter l’animal lorsqu’il a le comportement attendu. Cela peut passer par une friandise, des caresses ou même simplement une intonation enjouée et des mots doux ! Nos animaux sont en effet sensibles aux tonalités de notre voix et peuvent tout à fait déceler les émotions positives, de congratulation et de compliments. Ainsi, son comportement est associé à un élément positif, qu’il aura envie de reproduire et qui deviendra petit à petit une habitude.

un-chiot-qui-recoit-une-gourmandise
Nous préférons utiliser l’éducation positive, basée sur la récompense, pour sociabiliser un chien (© Hanson Lu – Unsplash)

Passer du temps avec son animal pour le sociabiliser

L’apprentissage des codes sociaux passe tout d’abord par la relation créée entre l’humain et le chien. Il est important de passer du temps avec votre animal tous les jours, celui-ci ayant besoin d’interactions. Cela peut être lors de promenades, pendant des sessions de jeux, de brossage, etc. A vous de trouver les moments privilégiés qui constituent un partage positif pour les 2 côtés ! Cette étape permet donc de construire votre relation, mais aussi de prouver que l’humain est un partenaire de confiance.

En passant du temps avec votre chien, vous pourrez aussi lui faire découvrir différents environnements, que ce soit en intérieur ou extérieur : restaurants (qui acceptent les animaux), parcs, trottoirs en ville, forêts, etc. Ces stimulations passeront par la découverte de toutes sortes de bruits : aspirateur, machine à laver, sèche-cheveux, sonnette, klaxons, moteurs, feux d’artifice, etc.

deux-chiens-se-battent-avec-agressivité
Une mauvaise sociabilisation peut engendrer des comportements agressifs, de la peur et du stress (© David Taffet – Unsplash)

Enrichir la vie sociale de votre chien

Il est tout aussi important que votre chien apprenne à connaître d’autres animaux : des chiens de toutes races, mais aussi éventuellement d’autres espèces selon le contexte de vie (chats, chevaux, oiseaux…). Plus il multipliera les expériences positives, plus il sera serein. Cela peut éviter certaines problématiques, comme celle d’un chien qui fugue parce qu’il a pris la mauvaise habitude de courir après le chat du voisin !

Cette sociabilisation peut se faire de plusieurs façons : en promenade, lors de sessions d’éducation en club spécialisé, au parc à chiens, en rencontrant les animaux de vos amis, en faisant des sports canins, etc. Plus il croisera d’animaux différents au cours de sa sociabilisation, moins il sera anxieux face aux inconnus. Mais cela doit se faire petit à petit : présentez d’abord à votre chien à d’autres congénères en qui vous avez confiance. Dans l’idéal, ces animaux seront déjà sociabilisés et réagiront calmement, avec les codes sociaux canins. 

deux-chiens-font-connaissance-et-sociabilisent
C’est en faisant la rencontre d’autres chiens ou animaux que votre compagnon va se sociabiliser (© Sofia Shultz – Unsplash)

Comprendre les réactions de votre animal

Parfois, un animal même bien sociabilisé pourra présenter un comportement inattendu face à un inconnu : aboiement, peur ou agressivité. Il est important de comprendre pourquoi ce comportement est apparu. Est-ce un autre animal qui a eu un comportement inadapté ? Est-ce que votre chien a été dérangé lorsqu’il mangeait ? Est-ce une odeur ou un bruit qui semblent le stresser ? L’observation et la remise en contexte vous permettront de travailler plus facilement sur les points de sociabilisation à améliorer. Pour cela, vous pouvez vous aider des signaux d’apaisement, qui vous permettent de mieux visualiser les émotions ressenties par votre animal.

Quelques gestes à éviter

Nous savons que cela est parfois facile à dire, mais il est important de ne pas stresser lorsque votre animal en phase de sociabilisation rencontre de nouveaux individus. Si nos animaux ressentent les émotions positives, ils ressentent de la même façon les émotions négatives. Plus vous serez zen, plus votre animal sera détendu à son tour.

De même, ne portez pas votre chien dans vos bras en pensant le protéger et ne le forcez pas si vous voyez qu’il est anxieux. Prenez votre temps et faites preuve de patience, en agissant progressivement, sans jamais brusquer votre animal.

 (Photo principale © gotdaflow – Unsplash)

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Devis 30 secondes

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.


Trustpilot