Comment aider son chat à bien vieillir ?

FacebookTwitterLinkedInPinterestCopy LinkShare

L’espérance de vie du chat a considérablement augmenté au cours de ces vingt dernières années… et il n’est pas rare de voir un félin atteindre l’âge de 20 ans ! Il faut savoir que le chat est considéré comme senior à partir de huit ans. Moins joueur que dans sa jeunesse, il nécessite une attention particulière… avec des soins spécifiques. Mais comment aider son chat à bien vieillir ? Découvrez nos conseils dans cet article !

Le chat est senior à partir de 8 ans ! Découvrez nos conseils pour aider son chat à bien vieillir !
Le chat est senior à partir de 8 ans !

Les signes du vieillissement

Les petites faiblesses commencent à apparaître à partir de 10 ans. Il est important que le propriétaire soit attentif à un changement brutal de comportement. Et au moindre doute, il ne faut pas hésiter à prendre un rendez-vous chez le vétérinaire afin de réaliser un petit check-up santé (bilan sanguin, contrôle du poids et mesure de la pression artérielle).

Le pelage est clairsemé et manque de brillance

Le toilettage devient difficile pour le chat senior à cause des raideurs articulaires. Il est donc dans l’incapacité à faire sa toilette… et une malpropreté s’installe. Le pelage manque de brillance parce qu’il n’est plus assez entretenu. Les griffes poussent davantage sans entretien… et finissent par s’incarner.

Une digestion au ralentie

Les problèmes de dentition ne sont pas rares (inflammation des alvéoles, déchaussements, mauvaise haleine…). La bouche du chat peut devenir un véritable nid à bactéries et peut être propice au développement de pathologies rénales et cardiaques. Les troubles gastro-intestinaux (diarrhée, constipation, vomissement…) sont réguliers.

La fonte des muscles

En vieillissant, le chat maigrit, perd sa masse musculaire et le cartilage articulaire est fragilisé. Moins actif, il perd de sa souplesse et éprouve des difficultés à sauter sur l’arbre à chat ou sur le canapé.

La vue et l’ouïe

Le chat âgé souffre de troubles de l’audition et de la vue. Celui-ci peine à voir son environnement (l’apparition d’une troisième paupière est signe de maladie)… il est alors nécessaire de le garder à l’intérieur de la maison pour assurer sa sécurité.

Les pathologies du chat senior

Certaines pathologies sont liées à l’âge du chat. Les symptômes sont multiples : vomissement, baisse d’appétit, augmentation de la prise de boisson, amaigrissement, malpropreté… Si elles sont diagnostiquées précocement, un traitement médical mis en place par le vétérinaire prolongera la vie de votre petit compagnon à 4 pattes.

A lire : 10 conseils simples pour que votre animal vive plus longtemps !


  1. L’insuffisance rénale chronique
  2. Le diabète sucré
  3. L’hypertension artérielle
  4. Insuffisance cardiaque
  5. L’hyperthyroïdie
  6. L’arthrose

Zoom sur le dysfonctionnement cognitif « maladie d’Alzheimer »

Il s’agit d’une maladie qui s’apparente à la maladie d’Alzheimer chez l’humain. Le syndrome de dysfonctionnement cognitif touche généralement le chat de plus de 16 ans. Le propriétaire peut observer des changements de comportement avec des miaulements nocturnes, une désorientation, des troubles de l’appétit, une irritabilité et une agitation anormale… A ce jour, aucun traitement peut contrôler cette maladie qui reste irréversible.

Les solutions pour aider son chat à bien vieillir !

Aménager son territoire

Cet aménagement est fait pour simplifier la fin de vie de votre chat. S’il souffre de cécité, pensez à ne rien déplacer afin qu’il ne soit pas désorienté. Vous pouvez installer des marchepieds pour qu’il est accès à ses endroits favoris comme son couchage ou un plaid sur le canapé. Sachez qu’il existe des couchages chauffants orthopédiques pour les animaux âgés. N’hésitez pas à ajouter des bacs à litière supplémentaires « type chaton dont les rebords sont bas » pour qu’il puisse faire ses besoins en toute tranquillité.

Son nouveau régime alimentaire

L'alimentation doit être moins riche en phosphore pour préserver la fonction rénale afin d'aider son chat  à bien vieillir.
L’alimentation du chat senior doit être moins riche en phosphore pour préserver la fonction rénale !

Les besoins énergétiques du chat senior diminuent de 20%. Une alimentation spéciale « chat âgé » est vivement conseillée car elle est moins riche en sel et en phosphore. Elle est également composée de moins de protéines mais de meilleure qualité pour les reins, moins calorique et enrichie en antioxydants (vieillissement cérébral) et en acides gras (effet anti-inflammatoire). Si votre chat éprouve des difficultés à manger à cause du déchaussement de ses dents, privilégiez la nourriture humide (pâtées) ! Riche en eau, elle soutient également la fonction rénale.

Prendre soin de lui

Pour un pelage “toujours au poil”, brossez-le doucement au moins une fois par semaine pour lui retirer les poils morts. Coupez-lui les griffes si elles sont trop longues. Sachez que vous pouvez confier cette mission à votre vétérinaire. Chouchoutez-le au maximum : redoublez de câlins et de caresses ! Proposez-lui des occupations pour le stimuler physiquement et mentalement : peluches catnip à câliner, un couchage devant la fenêtre pour surveiller l’activité des oiseaux…

Assurez votre chat chez kozoo pour l’aider à bien vieillir !

Chez kozoo, l’âge de l’animal à la souscription doit être supérieur à 3 mois et inférieur à 8 ans. Protégez votre chat en souscrivant à une formule protectrice (kozoo green ou purple) ! Diminuez les frais vétérinaires à votre charge pour les maladies chroniques (hyperthyroïdie, insuffisance rénale, arthrose…). Grâce à l’assurance santé animale kozoo, votre félin va pouvoir dormir sur ses deux oreilles !

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.

D'autres articles pourraient vous intéresser

Trustpilot