Mon chat patoune ou pétrit avec ses pattes : comprendre ce comportement

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse
vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Nos chats ont parfois des comportements mystérieux, qui peuvent être aussi soudains qu’attendrissants. Le patounage fait partie de ces réflexes que peuvent avoir les chats, même lorsqu’ils sont adultes.

Mais alors comment interpréter ce pétrissage avec leurs pattes ? Notre assurance santé pour chats vous donne quelques pistes

Le patounage ou pétrissage : qu’est-ce que c’est ?

Si vous avez déjà vécu avec des chats, vous avez sûrement été confrontés à ce comportement : votre chat semble malaxer avec ses pattes la surface sur laquelle il se trouve. Il effectue des mouvements réguliers en alternant les pattes et en brassant l’air, de façon impulsive. Ce comportement peut-être effectué sur une couverture, un matelas, un canapé, mais aussi sur les jambes ou même le ventre de la personne sur laquelle il va ensuite se coucher. Généralement, ce sont des zones moelleuses, sur lesquelles le félin peut exercer une légère pression. Le pétrissage peut être effectué avec ou sans les griffes.

un-chaton-heureux-qui-patoune
Si votre chat effectue des mouvements alternés avec ses pattes sur une surface moelleuse, on dit qu’il patoune ou pétrit (© Borna Bevanda – Unsplash)

Il s’agit d’un comportement totalement naturel chez les chatons, mais qui peut avoir plusieurs explications chez l’animal adulte. Cette sorte de massage peut être accompagnée d’autres comportements : ronronnement, tentative de succion, oreilles en arrière, etc.

Pourquoi mon chat patoune ou pétrit ?

Le bébé chat a le réflexe instinctif de patouner pour se nourrir : ce mouvement de pression lui permet de faire sortir le lait du ventre de sa mère. Il patoune autour des tétines, pour stimuler la production du précieux liquide.

Mais ce comportement peut persister à l’âge adulte chez tous les chats : stérilisés ou non, de races ou croisés, jeunes ou âgés. Il existe différentes théories expliquant ce tricotage.

un-chaton-et-sa-maman-chat
Le patounage est un comportement inné chez le chaton, qui lui permet de s’alimenter auprès de sa mère (© Maria – Unsplash)

Une démonstration de bien-être

Ce comportement est souvent associé à une image de sérénité et de confort chez le chat. Ce serait lorsque le félin est dans un environnement sécurisé et ressent du plaisir qu’il s’adonnerait au patounage, exprimant son bien-être et son attachement à une personne. En parallèle, il peut aussi produire des ronronnements, fermer les yeux et afficher une mine réjouie.

Pétrir permet au chat de se créer un espace de bien-être. Ce comportement peut aussi être utilisé pour rendre une surface plus confortable et douillette, avant de se coucher pour dormir.

Un sevrage incomplet

Si un chat a été sevré de façon précoce ou incomplète, il peut garder le réflexe de patounage une fois adulte. Ce comportement peut ainsi être associé à une tentative de tétée. Le chat peut même se mettre à baver en ronronnant de plaisir.

un-chaton-couché-sur-un-lit-moelleux
Le patounage peut perdurer du fait d’un sevrage incomplet (© Alfred Desiré Nebout – Pexels)

Un marquage territorial

Les chats utilisent plusieurs moyens pour marquer leur territoire et montrer à leurs congénères que c’est ici chez eux. Parmi eux, citons :

  • les griffades (le chat griffe verticalement ou horizontalement certaines surfaces dures) ;
  • le marquage facial (le chat frotte son museau sur les surfaces pour y déposer des phéromones) ;
  • le marquage urinaire (le chat utilise ses odeurs corporelles pour marquer une zone par jet de pipi).

En pétrissant les surfaces, le chat dépose aussi des phéromones lui permettant de communiquer avec ses pairs. Ses coussinets disposent en effet de glandes odorantes. Dans ce cas, le pétrissage est rarement accompagné de ronronnement.

Une disposition à l’accouplement

Une chatte en chaleur peut utiliser le patounage de l’arrière-train pour indiquer à un mâle qu’elle est disposée à s’accoupler.

Une façon de s’apaiser

Mais le patounage peut aussi être la conséquence d’un inconfort ou d’un mal-être. Le mouvement de massage permet alors à l’animal d’évacuer les tensions, le stress et les émotions négatives. En déposant des odeurs familières sur les supports, le chat se sent alors plus sécurisé.

En conclusion, tout comme le ronronnement, le patounage est donc généralement associé à une situation positive et heureuse pour votre chat. Mais il est important de prendre en compte le contexte associé à ce comportement, qui peut aussi être un motif d’alerte.

un-chat-couché-qui-a-l-air-serein
Tout comme le ronronnement, le patounage permet aussi aux chats de s’apaiser, de se sentir en sécurité, de rendre un lieu confortable (© Kasya Shahovskaya – Unsplash)

Comment réagir si mon animal patoune ou pétrit ?

Il n’y pas de raisons de s’inquiéter en cas de patounage ou pétrissage : nous l’avons vu, il s’agit d’un comportement naturel inné chez les chats. C’est un moyen d’expression qu’il ne faut pas brider. Et, bien sûr, ne punissez jamais un chat qui pétrit ! Cette réaction créerait de l’incompréhension, pourrait altérer votre relation et conduire à des troubles du comportement.

Si votre chat utilise ses griffes au moment du pétrissage, nous vous conseillons de lui mettre à disposition un support qui ne craint rien, que vous placerez sur vous ou à l’endroit où il aime pétrir.

Mais si ce pétrissage est pratiqué de façon particulièrement régulière et s’il est associé à d’autres comportements, nous vous invitons à demander conseil à un vétérinaire ou comportementaliste félin. Cela vous permettra de vous assurer qu’il ne s’agit pas d’un souci de santé.

Cela peut-être le cas si vous remarquez par exemple en parallèle :

  • une baisse d’appétit ;
  • des miaulements intempestifs ;
  • des comportements de marquage accentués ;
  • une malpropreté soudaine ;
  • des réactions agressives ;
  • etc.

En cas de pépins de santé, notre mutuelle kozoo protège votre chat en vous remboursant de 50% à 100% de vos frais vétérinaires. Nos formules sont sans franchise ni frais cachés, ce qui vous permet de mieux gérer les aléas du quotidien et votre budget. Pour en savoir plus, obtenez votre devis immédiat et gratuit directement sur notre site.

Soyez vigilant aussi en cas de changement de routine, qui aurait accentué ce comportement (déménagement, départ ou arrivée d’un nouveau membre dans la famille, etc.).

un-chat-allongé-sur-un-canapé
Un patounage excessif et associé à d’autres problèmes de comportement doit toutefois vous alerter (© Gökçe Erem – Pexels)

Mon chat ne pétrit pas : est-ce un problème ?

Le constat est ici encore le même qu’avec le ronronnement : ce n’est pas parce que votre chat ne pratique par le pétrissage qu’il est malheureux ou qu’il a un problème. Tout dépend de sa personnalité, de son histoire, de son environnement, de sa façon de communiquer, etc.

Par contre, s’il avait l’habitude de ce comportement et qu’il l’arrête brutalement, il vaut mieux demander conseil à un spécialiste.

(Photo principale © Erik-Jan Leusink – Unsplash)

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Devis 30 secondes

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.


Trustpilot