Les chiens et chats bénéfiques au développement de l’enfant !

FacebookTwitterLinkedInPinterestCopy LinkShare

Grandir auprès d’un animal de compagnie aurait de nombreuses vertus pour l’enfant, tant du point de vue du développement mental que de la santé physique. Voyons donc comment nos chats ou chiens peuvent aider nos enfants à bien grandir !

Une fillette dort paisiblement avec son chien
Enfants et animaux de compagnie peuvent développer des relations très fortes (© Leo Rivas – Unsplash)

L’animal de compagnie et son impact sur le cerveau de l’enfant

Développer la sociabilisation

Les bébés et les jeunes enfants sont naturellement stimulés par la présence d’un animal de compagnie, qui développe naturellement tous leurs sens. En construisant petit à petit leur relation, les enfants apprennent à créer des liens sociaux, dans le respect de leur interlocuteur. Interagir au quotidien avec un animal vivant qui, contrairement à un jouet ou à une peluche, aura son propre caractère, ses réactions et envies, est un formidable moyen de découvrir le rapport à l’autre. Curiosité, empathie, ouverture aux autres, confiance, … autant de capacités favorisant une bonne sociabilisation, que la relation avec un animal permet d’appréhender.

Chat et chiens permettent aussi bien souvent d’établir un contact avec le monde qui entoure nos enfants. Ces bénéfices sur les interactions sociales et l’ouverture aux pairs sont d’ailleurs largement prouvés dans le cas de certains troubles du développement, comme l’autisme.

La relation à l’animal a aussi un impact bénéfique sur l’apprentissage du langage. Pour interagir avec un chat ou un chien, l’enfant doit en effet s’adapter et trouver des moyens de communiquer différemment, ce qui stimulera aussi sa créativité.

Développer la responsabilisation

Au-delà des relations de jeux et d’amusement, vivre au quotidien avec un animal de compagnie initie l’enfant à prendre soin de l’autre. En découvrant comment s’occuper d’un chat ou d’un chien, il développera son sens des responsabilités. Prises en charge des promenades, du nettoyage de litière, des sessions de brossage ou encore du nourrissage aident l’enfant à gagner en maturité. A noter que c’est généralement à partir de 8 ans environ que les enfants sont en mesure de s’investir vraiment au quotidien pour s’occuper d’un animal domestique.

Un enfant promène son chien
S’occuper de la promenade quotidienne du chien permet à l’enfant d’avoir ses premières responsabilités ! (© Terricks Noah – Unsplash)

Grandir auprès d’un animal de compagnie, c’est aussi pour les enfants un apprentissage des aléas et imprévus de la vie : chats et chiens peuvent connaître des problèmes de santé, allant du petit accident à la maladie plus grave. C’est d’ailleurs pour prévenir ces risques que l’assurance pour animaux kozoo vous propose deux formules pour chiens et chats, qui couvrent les frais vétérinaires. Obtenez votre devis de mutuelle santé immédiatement et gratuitement en ligne.

Des enfants en meilleure santé grâce aux chiens et chats ?

Moins de risques de développer certaines maladies

Une récente étude de 2022 conclut que les jeunes enfants grandissant avec un chien bénéficieraient d’une certaine protection contre la maladie de Crohn. L’exposition à certains microbes et bactéries permet en effet de développer le système immunitaire et offre une meilleure perméabilité intestinale.

En 2018 déjà, une autre étude concluait que les enfants vivant avec des animaux domestiques avaient moins de chance de développer des allergies ou des infections respiratoires, comme l’asthme. A nouveau, cela s’expliquerait par le renforcement naturel des défenses immunitaires au contact régulier d’animaux de compagnie.

Une activité physique accrue

Stimulés par un chat ou chien, les jeunes enfants auront tendance à développer plus rapidement leur motricité. C’est le cas dès le plus jeune âge chez les bébés se déplaçant encore à 4 pattes, mais aussi tout au long de l’apprentissage de la marche.

Un chien et un bébé
Dès le plus jeune âge, la présence d’un chat ou d’un chien stimule les enfants (© Picsea – Unsplash)

Avoir un animal augmente aussi la pratique d’une activité physique régulière, que ce soit par l’intermédiaire de promenades ou séances de jeux, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Un bien-être psychique favorisé

La présence d’un animal de compagnie lors du développement de l’enfant serait aussi favorable à sa santé mentale. De nombreuses thérapies (comme la zoothérapie) se basent d’ailleurs sur les bienfaits directement liés au contact avec des animaux. Baisse du rythme cardiaque ou réduction des troubles anxieux : caresser un chat et un chien agirait comme un véritable anxiolytique, en libérant naturellement des endorphines, les fameuses hormones du bonheur.

Une enfant avec son chat
L’animal de compagnie a plusieurs rôles bénéfiques chez l’enfant : compagnon de jeux, confident, soutien émotionnel, … (© Velizar Ivanov  – Unsplash)

L’animal fait aussi office de soutien émotionnel, à un âge où nos bambins apprennent à gérer leurs ressentis et contrariétés.  Enfin, l’attachement à un animal de compagnie aurait aussi des bénéfices sur la confiance de l’enfant. Chat ou chien interagissent avec lui sans jugement ni moquerie, ce qui favorise l’estime de soi.

(Photo principale © Alicia Jones – Unsplash)

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.

D'autres articles pourraient vous intéresser

Trustpilot