La vie intérieure des chats : leur relation au bonheur et aux humains

FacebookTwitterLinkedInPinterestCopy LinkShare

Le propre des chats, c’est de faire ce qu’ils veulent, tout le temps ! De quoi nous interpeller, nous les humains, sur notre relation au temps et notre capacité à vivre l’instant présent.

Qui ne s’est pas déjà posé les questions suivantes : mon chat m’aime t-il ? Est-il heureux ? Etc…Il suffit d’ailleurs d’aller sur internet pour s’apercevoir qu’on est pas le ou la seule à se les poser !

Le mystère des chats : à quoi pensent-ils ? Comment perçoivent-ils le monde ?

Malgré le fait que le chat soit de loin l’animal de compagnie le plus populaire en France (devant le chien), force est de constater qu’on n’en sait pas beaucoup à son sujet. Si tel est le cas, c’est qu’il est difficile à étudier pour des scientifiques.  Avec le chien, c’est plus facile : on peut l’amener dans un laboratoire et il y sera à son aise. Avec le chat, c’est différent : c’est une créature très “territoriale”, c’est-à-dire très attachée à son environnement. En le déplaçant d’endroit, on perd donc  beaucoup dans l’analyse de son comportement. 

Mais il y a une autre raison pour laquelle le chat est sous-étudié. Il a toujours été plus ou moins stigmatisé à travers les âges, de façon totalement injuste. Considéré au Moyen-Âge comme le compagnon des sorcières et jugé amoral, il a souvent fait l’objet d’actes de cruauté de la part des humains.

Ce que nous savons de la vie intérieure des chats domestiques est généralement déterminé par des scientifiques qui mènent des études dans leurs maisons. Sans surprise, beaucoup de ces scientifiques sont des propriétaires de chats. Et le premier enseignement qui ressort des études est que les chats sont très préoccupés par leur propriétaire, contrairement à ce que leur attitude souvent désinvolte et détachée pourrait suggérer. Ils peuvent surveiller attentivement chaque action de leur propriétaire et penser à ce qui va se passer ensuite.

Les chats se désintéressent-ils des humains ?

Les chats sont souvent critiqués pour n’être que de petites créatures capricieuses. Ils utiliseraient les humains que comme des lits chauds et une source fiable de protéines. La réalité est plus complexe : les chats s’attachent aux gens et peuvent s’attacher aussi à d’autres animaux. Ils montrent souvent de l’affection par proximité, voire interaction physique, étant dans la même pièce que vous ou physiquement proche de vous.

Les chats plus démonstratifs dormiront sur ou près de leurs propriétaires, ou d’autres chats. Attention cependant : en règle générale, les chats n’aiment pas être pris dans les bras, étreints et embrassés. La grande majorité des chats n’aime pas ça.

Cette idée fausse selon laquelle les chats ne se soucient pas de leurs propriétaires vient généralement des humains qui sont déçus que leurs chats ne se comportent pas comme les autres humains, ou à tout le moins, les chiens. Les humains s’embrassent. Les chiens s’excitent pour un rien et sautent partout. Les chats ne font rien de tel. Ils sont beaucoup plus élégants. Ils nous approchent. Ils se cognent la tête. Ensuite, ils ont un contact avec nous et s’en vont.

Le caractère solitaire du chat vient du fait qu’il descend du chat sauvage africain, une créature solitaire, sans amis. Ce constat doit néanmoins être nuancé dans le cas des foyers à plusieurs chats où on les voit fréquemment jouer l’un avec l’autre, se lécher mutuellement, etc…

Mon chat s’intéresse t-il à moi ? Langue au chat !

Les chats peuvent-ils être déprimés ?

Oui, même si le concept de dépression qu’on utilise pour la santé mentale des humains ne s’applique pas pleinement aux chats. Il est en réalité difficile de repérer cette pathologie chez eux car leur comportement est très subtil. Un chat malheureux est généralement un chat immobile, qui ne fait pas grand chose. Nous pensons que, s’ils sont malheureux, ils siffleront et se battront. Mais c’est une action de dernier recours pour eux. 

Les chats ont-ils de la mémoire ?

Oui car un chat qui s’est blessé quelque part va se rappeler de l’endroit et l’éviter la fois suivante. Il sait associer un lieu avec un épisode de douleur pour lui. Il sait apprendre de l’expérience et retient les informations qui l’éloignent des ennuis ou l’aideront à obtenir un avantage.

Les chats conservent également des souvenirs plus prosaïques, comme la couleur d’un bol dans lequel ils ont eu une nourriture qui leur a particulièrement plu.  

Les chats rêvent-ils et peuvent-ils se projeter dans le futur ?

Oui. Quand on les voit parfois pédaler avec leurs pattes, c’est qu’ils sont en train de rêver. Et ce ne doit pas être une expérience très différente de celle des humains. 

Ce que les chats ne peuvent cependant pas faire, c’est se projeter dans le futur, car leurs lobes frontaux ne sont pas développés. Les chats ne peuvent pas faire de projets à long terme. Certaines personnes pensent que, lorsque leur chat fait une bêtise à la maison, c’est pour les embêter ou se venger d’une quelconque frustration. Mais les chats n’ont pas la capacité de planifier à l’avance leurs méfaits et il n’y a donc aucune chance pour qu’il y ait préméditation ! 

Alors que se passe-t-il dans ces petits cerveaux ? Question éminemment difficile. Les scientifiques pensent que la plupart de leurs réflexions portent sur la façon de rester en sécurité et de prendre du plaisir.

Don’t worry be happy

Aimer les chats

Les anciens Égyptiens avaient raison. Ils adoraient les chats. Leur divinité Mout, la déesse mère, était souvent représentée comme un chat. Pourquoi ? Parce qu’il symbolise une certaine forme de maîtrise de soi. Il fait ce qu’il veut, vit comme il veut vivre, dort beaucoup. Une philosophie de vie  certainement à méditer pour nous les humains. 

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.

D'autres articles pourraient vous intéresser

Trustpilot