Hot spots des chiens : les comprendre pour bien les traiter

FacebookTwitterLinkedInPinterestCopy LinkShare

Votre chien souffre-t-il de hot spots ? S’il se lèche, se mordille ou se gratte constamment une parcelle de son corps, et que cette parcelle prend l’aspect d’une plaie rougeâtre, alors c’est sûrement le cas. On vous en dit plus ici sur les éléments clés pour un bon diagnostic et les traitements qui s’imposent.

Les hot spots des chiens, c’est quoi au juste ?

Les hot spots, connus également sous le vocable de dermatites humides ou “bobos d’été”, sont des lésions cutanées avec inflammation et/ou infection. Prenant la forme au départ d’irritation de la peau, ces lésions deviennent purulentes au contact de l’humidité. Les hot spots sont douloureux pour votre chien et une petite zone infectée peut rapidement s’étendre, au fur et à mesure qu’il va se lécher ou se gratter. Il est donc nécessaire de soigner ces blessures qui ne peuvent guérir seules. Au contraire, sans action du maître, elles vont avoir tendance à empirer. 

A quoi ça ressemble ?

Les hot spots des chiens ressemblent souvent à des plaies rougeâtres et suintantes. Les zones touchées paraissent à vif, enflammées, voire sanglantes.

Le léchage constant de la plaie tend à renforcer l’infection, avec production de pus.  Lors des phases de séchage, une croûte se forme. Puis, lors d’un grattage, la plaie se retrouve à nouveau à vif, et ainsi de suite…Les hot spots peuvent se former sur à peu près tous les endroits du corps de l’animal, avec un vrai risque d’extension si le problème n’est pas traité. D’où la nécessité de consulter rapidement son vétérinaire.

Ce qui est à l’origine des hot spots

Le hot spot est à la base un problème dermatologique. Il va empirer sous l’effet des léchages, grattages ou mordillements successifs de l’animal, pour devenir une véritable plaie, source d’inflammations ou d’infections.

Parmi les maux à l’origine de ces problèmes dermatologiques, on peut citer :

  • maladie des glandes anales
  • dermatite atopique
  • pelage sale ou mal brossé
  • peau en contact avec des substances irritantes
  • otites
  • réaction allergique aux puces
  • réaction allergique à certains aliments
  • humidité restée dans le pelage suite à un bain (mauvais séchage du poil)
  • parasites
  • infections de la peau
  • anxiété, stress, solitude engendrant un léchage excessif

On le voit, certaines de ces causes ont potentiellement un caractère chronique. C’est pourquoi vous devez, en discutant avec votre vétérinaire, identifier l’origine de ces hot spots afin d’administrer le bon traitement.

Certaines races plus exposées que d’autres ?

Votre chien a plus de chances de développer des hot spots s’il a des allergies, des puces ou autre parasite. Les chiens qui adorent l’eau ont également plus de chance d’en développer. Les hot spots peuvent toucher les chiens de tous âges mais certaines races vont se trouver plus exposées que d’autres du fait de l’épaisseur de leur pelage :

  • Berger Allemand
  • Golden Retriever
  • Labrador
  • Rottweiler
  • Saint Bernard

Comment traiter les hot spots ?

Parce qu’ils peuvent être très douloureux pour votre chien et revêtir des formes différentes, il faut être prudent dans la façon de soigner les hot spots en “auto-médication” à la maison. Certains hot spots peuvent nécessiter la prescription d’antibiotiques, c’est pourquoi un passage par la case vétérinaire est toujours conseillée. 

Si la visite chez le vétérinaire n’est pas tout de suite possible, appliquez le protocole suivant. Il permettra de soulager votre compagnon et stopper l’inflammation et/ou infection :

  1. Enlevez soigneusement et délicatement le poil autour de la lésion, de façon à la laisser le plus possible à l’air libre. Inutile de préciser qu’en cas d’utilisation de ciseaux, ceux-ci devront rester bien parallèles à la peau afin d’éviter toute blessure supplémentaire si votre chien venait à remuer.  Si le hot spot recouvre une surface assez large, il vaut mieux alors avoir recours à un rasoir. 
  2. Nettoyez la plaie avec de l’eau tiède puis séchez à l’aide d’une compresse ou d’un mouchoir. 
  3. Appliquez de la bétadine pour bien désinfecter la plaie. Après 15 minutes de séchage, vous pouvez utiliser, avant une prescription vétérinaire, des anti-inflammatoires non stéroïdiens si vous sentez que votre compagnon souffre particulièrement. Ils sont en vente libre en pharmacie.
  1. Empêchez votre chien de se lécher ou de se gratter à nouveau. Pour cela, pas de remède miracle : il faut passer par le cône en plastique, appelé aussi cône Elizabeth. C’est très inconfortable mais c’est souvent le passage obligé pour éviter une récidive.
  2. Restez vigilant dans les jours qui suivent. Si le hot spot non seulement ne sèche pas mais tend à s’élargir, alors une visite urgente chez le vétérinaire est nécessaire. Ce dernier lui prescrira des antibiotiques, des anti-douleurs ou encore des anti-allergiques si le hot spot a pour origine une allergie quelconque.

La prévention des hot spots constitue un enjeu majeur pour tout parent de chien. C’est possible en le brossant régulièrement et en veillant à ce que ses traitements anti-puces / anti-tiques soient toujours à jour.

Pour les chiens qui adorent se baigner ou se rouler dans des flaques, veillez après chaque sortie à bien les sécher pour éviter le développement de bactéries sur la peau, qui sont directement à l’origine du problème.

Si la solitude ou le stress font que votre chien se lèche trop et provoque à force des hot spots, il faut alors renforcer votre présence à ses côtés et favoriser les exercices ensemble. Il sera stimulé, se léchera moins, et aura moins de chance de développer des hot spots.

Quel coût ?

Le traitement basique d’un hot spot, sans complications, vous coûtera de l’ordre d’une centaine d’euros, entre la consultation vétérinaire et les médicaments prescrits (injection sur place, puis traitement à la maison). Typiquement, c’est le genre de pathologie malheureusement assez récurrente qui peut plomber votre budget si votre chien n’est pas assuré. L’assurance maladies / accidents, telle que kozoo la propose, est la bonne réponse pour conserver votre tranquillité d’esprit et vous focaliser sur le soulagement de votre compagnon.

Les hot spots sont-ils contagieux pour les humains ou autres animaux domestiques ?

La plupart des hot spots ont une origine bactérienne et ne présentent donc pas de contagiosité. Néanmoins, certains d’entre eux peuvent avoir une origine parasitaire ou fongique, avec une possibilité de transmission à l’homme ou à un autre animal. Si vous avez un doute, demandez à votre vétérinaire de prélever un échantillon pour analyse. 

Quels délais pour la guérison ?

Il faut compter environ une semaine pour que le hot spot sèche et se résorbe, après le début du traitement. Même après ce délai, faites en sorte de nettoyer puis sécher la zone jusqu’à la cicatrisation complète et la repousse du poil.  Des compléments alimentaires pourront être administrés par le vétérinaire pour précisément favoriser cette repousse..

Un vaccin existe-t-il contre les hot spots ?

Eh bien non malheureusement.

kozoo, assurance santé pour chiens chats 100% digitale, rembourse vos frais vétérinaires en cas de maladies, accidents, hospitalisations

Donnez-nous votre avis

Votre email ne sera pas affiché.

D'autres articles pourraient vous intéresser

Trustpilot